La Justice, c’est comme le théâtre : il y a des pièces qui font recette. Actuellement, les spectateurs sont gâtés. À l’affiche du tribunal correctionnel de Paris se joue le procès des sondages de l’Élysée, une farce où l’on reproche à la présidence Sarkozy d’avoir passé des commandes sans appel d’offres de 2007 à 2012. Parallèlement, au tribunal de Versailles, se donne en spectacle l’affaire de la sextape, une comédie dans laquelle Mathieu Valbuena, ancien joueur de l’équipe de France, est la victime d’une bande de maîtres-chanteurs détenant une vidéo où le footballeur s’adonne à une partie de jambes en l’air. Dans la première affaire, la guest-star est Nicolas Sarkozy, président de la République au moment des faits ; dans la seconde, c’est le joueur de football qui est impliqué au moment des méfaits. Au niveau de la mise en scène, la Justice balance…

À Paris, Nicolas Sarkozy était invité à la barre en qualité de simple témoin. Il a refusé de répondre à cette convocation. Résultat, le tribunal a délivré un mandat d’amener à son encontre, qui le contraint à venir déposer le 2 novembre prochain. En revanche, à Versailles, où Benzema devait s’asseoir sur le banc des accusés (mis en examen, il est soupçonné d’avoir prêté son concours aux présumés maîtres-chanteurs, les sieurs Axel Angot, Mustapha Zouaoui, Younes Houass et Karim Zenati), le joueur de a été dispensé d’audience. Motif : dimanche, le Real Madrid (le club où il joue en Espagne) affronte le FC Barcelone ! Bref, d’un côté, on menace un ancien Président de lui envoyer les gendarmes et, de l’autre, on épargne un joueur de foot, pourtant renvoyé devant le tribunal pour « complicité de tentative de chantage »!

Que pense le garde des Sceaux de cette Justice « à la gueule du client » ? Il faut rappeler que dans l’affaire de la sextape, qui a éclaté à l’automne 2015, Dupond-Moretti est devenu, dès le début 2016, l’avocat de Karim Benzema. À ce moment, il estimait, sur RMC, que le joueur était victime de ses origines : « On reproche à ce gamin de ne pas s’exprimer dans un français académique. On lui reproche ses relations avec ses anciens amis. Des gens qui sont issus du même monde que lui qui est un monde aujourd’hui distancié du monde des bien-pensants. » Aujourd’hui, la distance est abolie. Alors que, suite à l’affaire, avait été écarté de l’équipe de France, au printemps dernier, le sélectionneur Didier Deschamps l’a rappelé sous le maillot bleu pour participer à l’Euro, à la surprise générale mais à la satisfaction particulière de Dupond-Moretti. L’avocat espérait alors que « la France va gagner et qu’il [Karim] va marquer beaucoup de buts ». Espoir déçu… L’équipe de France de Benzema a été lamentable. Il n’empêche, Benzema a fait son retour en équipe nationale, au détriment d’Olivier Giroud.

24 octobre 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 3 votes
Votre avis ?
29 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires