Oskar Freysinger, cofondateur de l'Union démocratique du centre (UDC) et conseiller d'État du Valais, revient, au micro de Charlotte d'Ornellas, sur la victoire de son parti aux dernières élections, et surtout sur la vague d' qui touche actuellement l'Europe.

Il s'étonne également que les "nouveaux Torquemada et Bernard de Clairvaux qui en appellent à la croisade antifaciste" fassent preuve d'autant de physique.

150 vues

4 novembre 2015

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.