Audio - Entretiens - Politique - Videos - 29 novembre 2016

“Je suis libéral-conservateur, mais je ne veux pas être mis dans une case !”

Hervé Mariton, dont le ralliement à Alain Juppé avait suscité tant de discussions et d’interrogations, revient sur l’échec de son “champion” et sur l’absolue nécessité de rassemblement à laquelle doit maintenant faire face François Fillon.

À lire aussi

Hervé Mariton : « Il faut soutenir la population de Hong Kong et dire à la Chine qu’il y a des limites »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleHervé Mariton, maire de Crest (Drôme), ancien …