Robert Ménard dénonce les accusations ignominieuses qui ont été portées contre lui par les six associations qui lui reprochaient ses propos sur le nombre d’enfants issus de l’immigration dans certaines écoles de Béziers. Il n’a fait que décrire une réalité qu’en tant que maire il essaie sans relâche d’améliorer. Il rappelle que sa vie a été consacrée à secourir des journalistes injustement emprisonnés. Après ce nouveau procès éreintant, il “espère que la présidente va faire preuve de bon sens”.

Partager

À lire aussi

Robert Ménard : « Pour la présidentielle de 2022, il faut un aventurier de droite ! »

Dernièrement, Robert Ménard s’est montré relativement critique vis-à-vis de la candi…