Cela ressemblait à une « fake news »... mais non : les QR codes d’Emmanuel Macron et ont bel et bien fuité sur Internet, rapportaient, mardi, Le Parisien et le site Mediavenir, en floutant le QR code présidentiel.

Cette nouvelle est un pied de nez magistral et, disons-le, assez jouissif à la sanitaire d’Emmanuel Macron, qui se prend un beau râteau.

Car le vrai QR code en clair et en image circule bel et bien sur les réseaux sociaux, offert à tous ceux qui, éventuellement, auraient besoin d’un passe gratuit pour accéder aux restaus, cinémas et autres lieux festifs : pas de panique, c’est Manu qui régale !

Un internaute disait, en termes un peu grivois : « Ils s’en fichent que vous vous appeliez Macron ou Zizi, du moment que vous avez votre QR code, ça suffit. »

Dans les restaus, ça devrait aller, les bibliothèques aussi, en revanche, dans le train, ça risque de poser problème avec l’agent de contrôle. Votre carte d’identité, monsieur… Macron, c’est bien ça ? C’est drôle, vous avez le même nom que… Oui, c’est vrai, on me le dit tout le temps, ah ah !

Un beau tour de « pass-passe ».

La nouvelle suscite, actuellement, une avalanche de réactions hilarantes sur les réseaux sociaux, et on comprend les internautes. L’arroseur arrosé !

Mais comment va-t-il faire pour récupérer son QR code ? C’est trop tard, il ne lui appartient plus, lancé à pleine vitesse sur les circuits virtuels, et que chacun va enregistrer comme un collector de la rentrée.

Cette mésaventure n'est pas seulement comique, elle met en évidence les failles énormes du système de contrôle mis en place par les autorités. Quand on veut fliquer, contrôler, tracer, il faut déjà s'assurer que l'on a la main sur les clés de sécurité.

Patatras ! Tout peut devenir Emmanuel Macron. En France, aujourd’hui, des milliers d’Emmanuel Macron iront peut-être ensemble, à des endroits différents, voir le film Délicieux.

 

7182 vues

22 septembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

Les commentaires sont fermés.