Aujourd’hui, une fois de plus, c’est jour de deuil en France. Le gouvernement va rendre publique sa feuille de route sur l’intégration des immigrés. Même si les 44 mesures rendues publiques la semaine dernière étaient quelque peu différentes à l’arrivée, l’esprit sera celui du rapport d’intégration — dans la ligne du rapport Tuot — publié en décembre sur le site de Matignon et désavoué par Ayrault, prétendant qu’il ne s’agissait que d’un rapport parmi tant d’autres…

La réalité, c’est que ces 44 mesures mettent en œuvre la préférence étrangère, comme l’a clairement démontré Malika Sorel, que l’on peut difficilement accuser de racisme et de xénophobie.

Le résultat des courses ? Parlons peu mais parlons bien :

– Disparition de la notion de citoyenneté française et de nation, discrimination négative pour les Français, contrepoint obligatoire de la assurant aux étrangers des postes réservés partout, y compris dans la fonction publique.

– Négationnisme historique avec la création ex nihilo de héros et autres personnages historiques issus de l’immigration. On ne crée pas des héros, ils se font, peu à peu, grâce à l’imaginaire populaire, et si III a pu rendre à Vercingétorix sa place de symbole oublié, ce n’était qu’une réhabilitation juste puisque héros de la lutte contre César et nécessaire afin de souder le peuple de France autour de ses racines, réelles.

– Instrumentalisation de l’école qui n’a plus pour but d’apprendre à lire, écrire, compter (et accessoirement réfléchir) mais celui de laver le cerveau de nos chères têtes blondes.

– Faire des médecins, professeurs, agents administratifs, propriétaires… des coupables en puissance que l’on va s’ingénier à surveiller, tromper… avec des “testing” et punir !

– Dépenser un argent fou afin que les immigrés bénéficient, sans avoir cotisé, de prestations sociales et retraites auxquelles nos anciens et nos malades n’ont pas accès.

Et le reste à l’avenant.

Alors, je demande publiquement aux responsables de la Manif pour tous et du Printemps français, capables de mettre des milliers, voire des millions de personnes dans la rue pour défendre leur conception de la famille, ce qu’ils attendent pour mobiliser sur une très grande échelle contre le remplacement de population organisé par nos gouvernants.

Il y a le feu à la maison France. Qui ne dit mot consent. Ludovine et Béatrice, vous aimez la France et les Français ? Vous êtes attachées à nos traditions et valeurs ? Alors rejoignez le combat de républicaine et bien d’autres afin que, ensemble, nous obligions et gouvernement à reculer. Chiche !

10 février 2014

Partager
BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.