Il y a les grèves, les retards, les fameux « incidents d’exploitation », tous ces inconvénients que connaissent les usagers de la SNCF et des transports locaux. Ce matin, dès 8 h, « des centaines de militants de déployés dans soixante gares », d’après un cadre du parti, ont distribué des tracts et alerté l’opinion sur un autre fléau hélas prégnant et autrement plus grave : l’ explosive dans ces mêmes transports. Le président du parti et ancien candidat à l’élection présidentielle Éric Zemmour était présent, ce matin, à Paris, avec ses militants. « Je ne veux plus que les Français et surtout les Françaises soient obligés de s’adapter quand ils sortent », a notamment déclaré l’ancien journaliste du Figaro.

L’ dans les transports, une réalité !

En 2021, les chiffres de la Place Beauvau sont sans appel. 122.000 agressions ont été recensées, c’est-à-dire en moyenne 330 par jour. Les chiffres avancés par Le Figaro en septembre 2022 permettent de préciser la réalité ville par ville. La région lyonnaise fait notamment figure de mauvaise élève : Villeurbanne (+53 %) et Lyon (+45 %) sont en tête du classement des villes où les violences dans les transports ont le plus augmenté.

« S’il y a bien une chose constante dans les transports, et peu importe le contexte, c'est l' », réagit par téléphone le président de Génération Z Stanislas Rigault. Le jeune militant et candidat malheureux à l’élection législative en juin dernier dans le Vaucluse se félicite de la bonne tenue de cette opération : « Nous sommes la seule force politique à pouvoir mobiliser aussi massivement », se réjouit-il. Revendiquant « 100 000 militants » un an après l’aventure présidentielle malheureuse d’Éric Zemmour, les cadres du parti comptent bien peser sur le sujet de l’ pour l’heure absent d’un débat public focalisé sur la réforme des retraites. Réforme qui a reçu par ailleurs le soutien de M. Zemmour. Estimant que ceux qui « sont pour la retraite à 60 ans sont irresponsables », l’ancien journaliste a estimé que « nous [les Français] ne travaillons pas assez ». Une position qui tranche avec l’opposition qu’incarnent le RN et la NUPES à l’Assemblée nationale.

L’insécurité : le créneau de

En mettant l'accent sur l’insécurité dans les transports dans lesquels 71 % des auteurs de vols avec violences en Île-de-France sont étrangers et 61 % des auteurs d'agressions sexuelles sont étrangers (ministère de l’Intérieur), l’ancien polémiste renoue avec ses sujets de prédilection. Au fond, Zemmour creuse inlassablement son sillon irrigué par une actualité de faits divers sanglants dans lesquels viennent s’abreuver les commentateurs, tous bords confondus. Au point de s’enfermer dans un couloir ? Rigault n’est pas de cet avis : « Récemment, on a publié une tribune sur le pouvoir d’achat, on a reçu des artisans, on a mené une action contre les zones à faibles émissions, on a été sur le terrain auprès de ceux qui souffrent de la situation sociale. Non, on ne fait pas que cela », affirme le président des jeunes du mouvement qui rappelle l’aspect emblématique de la devant laquelle s’est rendu Éric Zemmour : « une attaque à l’arme blanche y a fait de nombreux blessés quelques jours auparavant », rappelle-t-il.

et le RN sur deux lignes parallèles

Certains y voient une lutte fratricide. Dans l’entourage de Marine Le Pen, quelques-uns se sont jurés « de les "tuer" un par un ». Chez , d’autres critiquent, acerbes, l’action politique des élus du RN à l’Assemblée et regrettent leur absence dans la rue, notamment pendant la manifestation en l’honneur de la mémoire de la petite Lola. « On avait l’occasion d’être dans une forme d’unité et au lieu de ça, on a été face à une instrumentalisation y compris de la part du RN pour faire leur petit truc dans leur coin », rappelait sur BV la vice-présidente du parti, Marion Maréchal. « On est là pour déposer des amendements, pas des noms de domaine », avait grincé un député du RN. Pour autant, existe un autre point de vue : l’un dans la rue, l’autre dans les institutions. On ne peut pas parler de tandem, tant les blessures entre ces deux familles sont profondes, mais on peut néanmoins parler de deux lignes parallèles n’ayant pas vocation à se rejoindre pour l’instant. Et l’autre certitude est simple : les deux combats s’abreuvent mutuellement.

10348 vues

24 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

65 commentaires

  1. Le problème d’insécurité dans les transports n’est pas nouveau, mais amplifie tous les jours par l’incurie de ce gouvernement. Reconquête est dans son rôle et fidèle à ses idées quand il dénonce ces faits. Le RN doit, maintenant qu’il dispose d’une niche à l’Assemblée, appuyer et demander que l’état fasse le job.

  2. La guéguerre militante Reconquête – RN ? Application du concept « Le glaive et le bouclier » comme au bon vieux temps de De Gaulle-Pétain ?

  3. Eh Oui, c’est bien sûr ! Il faudrait rapprocher ces chiffres de l’insécurité, des agressions en tous genres, des coups de poignards, des crimes faits par des étrangers, des chiffres des années 1960, 1970, 1980, par exemple.
    la 1ère mission d’un Gouvernement c’est la Sécurité de ses Citoyens à l’intérieur des frontières, mais comme dans le Programme de la Macronie la Sécurité était bien absente, d’ailleurs à la dernière élection Présidentielle, Macron a tout fait pour ne pas rencontrer Zemmour. 54 % des électeurs(trices) ne doivent donc pas se plaindre…
    L’Alliance des Droites devra se faire, ou nous vivrons dans Espace régenté par Une Gouvernance tirée depuis ailleurs…

  4. Vous devriez savoir que les Francais , tant qu’ils n’ont pas été personnellement et directement concernés, s’en foutent éperdument ….ca ne concerne que les autres, et les autres on s’en fout!

  5. La droite avec ses divisions internes: toujours le même résultat! Les gens d’en face sont élus et peuvent continuer le saccage de notre civilisation. L’union souhaitée par tellement d’entre nous se fera-t-elle, Ô miracle, avant qu’il ne soit trop tard? Cela devint urgent!!!

  6. Un accord Marine-Erik était souhaitable pour un retrait des deux candidatures avec espoir d’un 2ème tour à 30 ou 40%: la belle affaire! Un report sur NDA, recevant de plus le courant Ciotti, causait au pire un tremblement politique et au mieux un élection de cet homme de bien!

  7. Il serait de bon sens de vous associez avec le RN pour remettre de l’ordre en France. Les discours ne suffisent plus il faut passer à l’action en rassemblant tous les électeurs de droite. C’est la victoire garantie en 2027.

    1. Vous faites erreur, c’est le RN qui a refusé de s’associer avec E. ZEMMOUR quand ce dernier leur a proposé de faire alliance. En dépit de toutes ses qualités et de son programme proche de celui d’E. ZEMMOUR sur les points les plus cruciaux de notre Société à cause de cette présence massive de peuplades étrangères a préféré faire “cavalier seul”…. allez savoir pourquoi ?? alors que s’il voulait SAUVER la FRANCE comme il le clame régulièrement…, le RN se serait ALLIE sans hésiter avec RECONQUÊTE avant les Elections Présidentielles de l’an dernier. Quand on sait tous que « l’union fait la force », c’est toute une grande partie du peuple Français qui regrette sincèrement que cette alliance ne se soit pas faite. Et nous n’en serions pas là actuellement car l’ennemi gagne du terrain et nous cause de plus en plus de problèmes et qui seront de plus en plus difficiles à résoudre rapidement.

  8. Comme les marées , une va dans un sens (RN) , l’autre à l’opposé (Reconquête) , elles ne se rencontreront jamais , nous ne sommes pas prêts de voir un Océan apaisé où il fera bon naviguer. Pour le moment nous sommes dans la tourmente avec des skippers un peu trop égarés avec un équipage qui a pour la plupart le mal de mer.

  9. Aux élections présidentielles il faut noter qu’une grande partie de l’électorat Zemmour a voté utile avec un bulletin pour marine de peur de voir Le mélanchon au 2éme tour

  10. Son interview est très claire.
    Seuls les bobos dans le déni et trouillards, bien planqués dans leur petite ville ou leur campagne font semblant d’ignorer cette catastrophe sociétale due principalement à l’immigration incontrôlée et à une justice hyper laxiste qui rend d’abord service au mondialiste Soros de SOS Méditerranée et à ses complices les milliardaires américains.
    Stop à l’immigration, stop aux prestations sociales pour les familles abritant des délinquants, stop à la dépendance de la France de l’UE dictatoriale de cette oligarchie politico financière.
    Et qu’ enfin la Justice soit rendue .

  11. Zemmour : l’art de la critique des autres, du blabla et de l’inaction et surtout n’oublions son vote à un des plus grand destructeur de la France: FM.

    1. C’était il y a 40 ans ! Au moins il a eu le courage de regarder la réalité en face et de changer d’idole.
      Tout ce qu’il a dit se réalise et pour la critique des autres il se contente de répondre aux attaques qu’il subit

  12. Autre domaine… essayez de vous faire rembourser un billet de train. Pour ma part je n’y suis jamais parvenu, même en m’adressant directement à la gare de ma ville.

  13. Zemmour a beau tirer la sonnette d’alarme force est de constater que la majorité des Français ne bouge pas mais jusqu’à quand

  14. La complémentarité de ces deux tendances est très bien vue ici. MLP a nettement choisi la voie de la respectabilité pour rendre crédible sa candidature à la fonction suprême. EZ occupe le terrain avec conviction, sans souci de l’opinion médiatique, il fait du FN, ce que le RN n’ose plus faire. Pour que l’une parvienne à ses fins, elle ne devra pas négliger ou mépriser l’électorat de l’autre.

    1. Son débat de second tour, face à un pantin qui faisait mine de s’ennuyer ferme, dit clairement qu’elle n’a pas la pugnacité, la connaissance des dossiers , la répartie qu’a E. Zemmour. Elle est prête à s’écraser, comme elle l’a montré. Aucune remarque à propos de McKinsey, du nucléaire, des éoliennes sauf au Touquet. Avait-elle passé un accord avec le traître?

  15. Qu’il se garde de critiquer le RN. Il fait son travail dans les pires conditions d’hostilité.

  16. Comment insécurité ? Demandez à notre bon garde des Sceaux : La France est le pays le mieux sécurisé du monde et si quelqu’un a un sentiment d’insécurité c’est uniquement de la mauvaise foi !

  17. S’il n’y avait que dans les transports mais c’est partout que l’on se fait agresser avec la complicité des élus , des juges et des avocats .

  18. La peur m’empêche de prendre le train pour aller chez mes enfants dans les yvelines. Je réside en provence, je suis très âgée. La même pensée chaque fois que je franchis la porte de mon supermarché, Je crains aussi pour mes enfants et petits enfants ; et cela tous les jours.

      1. Et tous ceux venant de la gauche, CGT, LFI (genre Kotarac) vous en pensez quoi ? Apparemment ils ne vous gênent pas au RN ? Il y a les bons retourne-vestes dignes d’entrer chez vous et les autres à qui vous ne pardonnerez jamais d’avoir voté à gauche. C’est triste car le RN est devenu sectaire et prouve qu’il ne veut pas gouverner. D’autre part n’oubliez pas non plus qu’une partie de l’électorat de Zemmour à voter utile au 1er tour et que j’en connais qui ne se laisseront plus prendre en 2027.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter