Editoriaux - Internet - Presse - Société - Table - 4 janvier 2014

Infanterie ou marine ? Il va falloir choisir !

Au crépuscule de cette année, on en vient souvent à évoquer les manifestations à venir. Faut-il défiler le 19 janvier (marche pour la vie), Le 26 janvier (jour de colère), le 2 février (la manif pour tous) ?

Pourquoi les organisateurs ne se coordonnent-ils pas pour organiser une seule manifestation, en l’occurrence le 26 janvier ? C’est vrai, quoi, monter à Paris trois fois de suite…

De plus en plus de hérauts indépendants militent pour une seule date : le 26 janvier… Faut dire qu’avec la cote de popularité actuelle de notre Président, il y a un vrai consensus.

Indépendants ? Il faudrait éviter de se tromper sur la personnalité de notre Président… Derrière son air de loutre sortant d’une essoreuse, ses blagues éculées qui font se tordre de rire – jaune – la moitié de la population et les caricatures fusant sur Internet, il serait facile de croire que ce bon petit gros est juste un peu pataud et pas à l’aise dans son job. Grosse erreur !

On l’a parfois comparé à un autre illustre François (pas le pape !). Aujourd’hui, l’apprenti a largement dépassé le maître… Pendant des années, notre édile de Corrèze a peaufiné son style, défini son personnage falot, formant ménage avec de notoires viragos qui semblent le dominer ; « fraise des bois », a même dit un de ses ministres. Habile subterfuge, qui lui permet de masquer à la fois détermination et machiavélisme. François Hollande poursuit inexorablement un but qui consiste à saper, pourrir et détruire les fondements de la société bourgeoise qui l’a engendré, éduqué, nourri et formé. Les sicaires dont il s’est entouré, qu’il est allé recruter au-delà des frontières de l’Hexagone ou auprès des bobos de l’ENA, sont de redoutables exécutants de ses ambitions.

Rien ni personne ne le fera dévier de son dessein, et l’idiot à Paris déclare : « C’est pourquoi, mes amis, si vous avez des revendications […] à formuler, vous m’adressez une note écrite et j’la fous au panier, et on n’en parle plus. Nous sommes bien d’accord ? »

Qui cela servirait-il de fusionner les manifestations du 19, du 26 janvier et du 2 février ?

François Hollande lui-même, car cet habile manipulateur réussit le tour de force de rassembler pour diviser… Vous imaginez la CGT à côté d’Alliance Vita ? Aide au logement jouxtant LMPT ? Sud défilant à côté des Hommen ? Ça risque de tanguer !

À l’issue, on balancerait une mesurette d’apaisement en disant « Je vous ai compris » et le rouleau compresseur continuerait. Certains peroxydés, ex-LMPT, confondant croisade publique avec Audimat personnel, sont de bons relais de cette manœuvre…

Cessons de tergiverser, de penser, de pérorer : c’est tous les jours, qu’il faudrait défiler ! Que chacun rejoigne les cortèges dont il a envie, et les trois s’il le souhaite !

Comme disait Pascal, première gâchette chez le Mexicain : « L’esprit fantassin se perd, et c’est dommage ». Ce à quoi Maître Folace donne la réplique : « C’est fou, chez les marins, ce besoin de faire des phrases… »

Alors, infanterie ou marine ?…

À lire aussi

11 novembre et 13 novembre : même combat !

La France a gagné la guerre et obtenu la paix car elle savait qui était son ennemi. Aujour…