Peut-être irai-je souhaiter la bienvenue à mes concitoyens du monde fraîchement débarqués à Varennes-sur-Allier, bourgade de 3.500 âmes située au cœur du Bourbonnais, au milieu de la . Je m’y rendrai sans dérangement : c’est à côté de chez moi. Je clamerai, les bras ouverts : « Bienvenue à vous, Moustafa, Issa, Othmane ! » 2

Votre étonnement me parvient :

– N’y a-t-il ni dame ni migrant au prénom chrétien ?
– Non pas. Aucun prénom chrétien, pas un seul !
– De quelle nationalité sont-ils ? Sont-ils syriens ? Fuient-ils le méchant ?
– Nenni. Aucun réfugié syrien, pas un seul ! Des Afghans, des Somaliens, des Tunisiens, mais point de Syriens.

Pourtant, “Syrien chrétien”, au vu des autres nationalités et confessions en présence, ça rassure. Les disent donc “Syrien chrétien”. Ainsi le peuple de France a-t-il moins peur du Grand Remplacement par une population africaine, arabe, musulmane. Alors, quand un élément constitutif à ce Grand Remplacement, comme l’invasion des clandestins, se fait trop voyant, les mass media procèdent au “Grand Arrangement” des informations. Les nouvelles mensongères ou arrangées sont répandues sans vergogne et sans éthique, en vue de susciter l’émotion et d’anesthésier la réflexion.

Couper, tronquer, biaiser sont les moyens grossiers d’atteindre ce double objectif.

Les pêcheurs turcs indifférents au sort tragique d’un enfant, sur la photo, c’est coupé ; mais on montre indécemment le petit corps sans vie. Les paroles du pape affirmant que le premier des droits est de pouvoir rester dans son pays, et que le devoir des arrivants est de renoncer à une part d’eux-mêmes pour se fondre dans leur nouvelle patrie, c’est tronqué ; mais on garde la partie du discours sur l’accueil et le devoir moral.

Les chiffres établissant qu’un million de réfugiés ne représenterait que 0,2 % de la population européenne, c’est biaisé ; car ce million n’est pas disséminé de manière infinitésimale sur toute l’étendue continentale. Il est concentré, par exemple à Varennes-sur-Allier, où 200 individus musulmans occupent la base du détachement air 277, tout juste abandonnée par l’État, et prennent résidence à la place des familles de militaires. Ils représentent non pas 0,2 % mais 5,7 % de la population municipale, laquelle compte déjà ses immigrés plus anciens et ses fidèles de Mahomet.

On le voit : le Grand Remplacement, c’est pour bientôt ; le Grand Arrangement, c’est à présent.

Dernière précision : le taux de à Varennes s’élève à 13,6 %. Gouvernants et journalistes assurent que les nouveaux venus dynamiseront l’ locale. Ne serait-ce pas encore là un arrangement ?

Notes:

  1. Les prénoms n’ont pas été changés (La Montagne, 24/10/15).
  2. Les prénoms n’ont pas été changés (La Montagne, 24/10/15).

31 octobre 2015

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.