C’est l’histoire de Kim, une femme qui revient de loin. Kim a connu les turpitudes d’un cancer de l’utérus. Kim a dû se faire retirer ses tumeurs relativement jeune (39 ans). Alertés à cette occasion, les médecins lui ont fortement recommandé de procéder à un « premier essai » (de PMA ?) si elle voulait être maman. Kim l’a fait et a eu un premier fils, Oliver. Mais voilà que Kim développe de nouvelles tumeurs ; et Kim, à 45 ans, ne peut plus porter d’autres enfants.

C’est la raison pour laquelle Kim a, cette fois-ci, procédé à une GPA (gestation pour autrui) lui permettant alors d’accueillir son deuxième fils. Cyndee a accepté d’aider Kim, qui a pu solliciter ses services pour porter l’enfant à sa place. Entre le début et la fin de la grossesse, Kim a rencontré son mari, et ils purent assister ainsi tous les trois à l’accouchement de Dillon, son autre fils. Dans la joie et l’allégresse : Alléluia !

C’est une histoire émouvante, supposée belle et immortalisée par une photographe texane exceptionnelle que nous propose, ce 13 avril 2016, le « Baby blog » de Doctissimo.fr. On ne comprend pas bien toute l’histoire, et qui sont toutes les personnes sur ces photos, un tantinet exubérantes, à l’américaine. Cette histoire relatée de manière un peu décousue et imprécise est censée susciter votre empathie à l’égard de Kim, dont on ne doute pas de la joie d’accueillir cet enfant, après les pénibles épreuves qu’elle dut surmonter.

Il est probable que Doctissimo.fr soit bien en peine de vous donner plus d’informations sur Kim. Leur article étant une réplique quasiment à l’identique d’articles similaires piochés sur des sites américains, ils ne connaissent pas grand-chose d’elle. La source semble provenir d’une certaine Brie Schwartz (du site Redbook). Cette « journaliste » a ainsi exalté l’histoire de Kim Overton, qu’elle tire du blog « personnel » de cette dernière, à défaut de l’avoir interrogée directement. Il est probable que cet article ne soit pas non plus à leur initiative, et qu’il ait été rémunéré.

Car Kim Overton est une « Solo Starter ™». Comprenez, une personne célibataire qui n’aimerait pas passer à côté des joies de la parentalité. Alors forcément, Kim est une femme qui a trouvé dans la le miracle qu’elle attendait : pouvoir avoir des enfants sans avoir de conjoint. Devenir « Solo Starter ™ » a tellement changé sa vie qu’il fallait qu’elle fasse un blog. D’ailleurs, tellement bouleversée, elle ne parle que de cela sur son blog. Il faut dire qu’elle n’est pas très bavarde car elle n’aura finalement écrit que trois articles. Cependant, elle n’oubliera pas de fournir toutes les références nécessaires pour que vous, Mesdames célibataires qui approchez de la ménopause, puissiez contacter tous les « fertility specialists » texans que Kim aura eu la délicatesse de vous indiquer. Il serait terrible que vous arriviez à l’ingratitude de l’âge sans avoir pu réaliser votre rêve (tout personnel) de parentalité, alors même que la peut y répondre.

Kim Overton est une blague. Kim n’a jamais existé. Kim est à la fois célibataire, malade du cancer, mais aussi mère de famille (avec un mari trouvé juste à temps) au moment de la naissance. Kim a une histoire un peu biscornue, mais assez intéressante pour que vous puissiez vous identifier. Kim est le personnage d’un roman d’aventure contemporaine. Kim est en réalité l’attrape-nigaudes que Doctissimo.fr s’est fait la joie de relayer. Un produit d’appel. Une publicité. Kim est juste une énième preuve que la est avant tout un business.

C’est l’histoire de Kim, une histoire de gros sous.

91 vues

15 avril 2016

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.