Editoriaux - Médias - Religion - 13 juillet 2015

La générosité de Laurent Joffrin ne doit pas rencontrer d’obstacle : aidons-le !

On croyait avoir tout entendu après le pathétique appel de Dalil Boubakeur à transformer nos églises en mosquées. Peu de médias se sont fait l’écho de sa volte-face piteuse, quelques jours plus tard…

Et voici que Laurent Joffrin remet le couvert dans un vibrant éditorial publié dans Libération et intitulé “Des mosquées dans les églises, n’en déplaise aux prêcheurs de haine” à la suite de l’appel de Denis Tillinac et sa pétition pour sauver les églises de France.

L’ami Joffrin n’y va pas de main morte, ladite pétition parue dans Valeurs Actuelles étant qualifiée d’« appel solennel à l’intolérance »… Bigre, on en est tout tourneboulés!

Croyant tremper sa plume dans le vitriol, il s’est trompé de récipient ; ce sont plutôt des relents de guano qui s’échappent de son papier.

Même Cécile Duflot, qui avait émis quelques suggestions à propos de sans-abris et de locaux de l’église catholique, s’était vue rapidement renvoyée dans ses 22 par Monseigneur Vingt-Trois… et elle n’avait plus moufté (une performance quand on connaît la donzelle…)

Cela étant, rendons à César ce qui appartient à César (ça, ce n’est pas du Joffrin !) et signalons deux idées pertinentes dans ce brillant éditorial :

– Les églises sans fidèles ; observation pertinente mais à nuancer car les catholiques sont de plus en plus nombreux. S’ils désertent les églises, ils existent ! Monsieur Joffrin souhaite que chaque culte dispose de lieux qui lui sont propres. Il sait aussi que le Christ a dit que, chaque fois que deux ou trois seront réunis en son nom, il serait là au milieu d’eux ; Il reconnaitra donc que les catholiques pourraient de ce fait revendiquer que métros, gares, aéroports, lieux publics, musées… soient consacrés à leur culte…

– des églises entretenues à grand-peine par des municipalités désargentées ; Laurent Joffrin a raison ! Mais pourquoi s’en tenir aux églises ? Prenons le cas de Libération, ce journal dont monsieur Joffrin est directeur de la rédaction. Son lectorat est en perte de vitesse constante (-45 % en quinze ans) et est maintenu en état de survie grâce à 10 millions de subvention de l’État, pardon, de nos impôts… Même les poissonniers n’utilisent plus Libération pour emballer leur marchandise ! Comme monsieur Joffrin n’est pas un prêcheur de haine, il acceptera donc l’idée (généreuse) que les locaux de Libération soient transformés dans les meilleurs délais en mosquée !

Et pourquoi s’arrêter là ? Monsieur Joffrin pourrait aussi offrir son appartement parisien, ou sa maison de Jullouville afin que des adeptes du Culte musulman puissent pratiquer leur religion dans de bonnes conditions !

Monsieur Joffrin, comme tout bon militant socialiste, est généreux avec les biens des autres… Chers lecteurs de Boulevard Voltaire, ne le laissez pas s’arrêter en si bon chemin, signez et faites signer par vos proches cette pétition afin que plus aucun obstacle ne bride sa générosité !

À lire aussi

11 novembre et 13 novembre : même combat !

La France a gagné la guerre et obtenu la paix car elle savait qui était son ennemi. Aujour…