Brèves - Société - 2 septembre 2016

Gabon: les responsables de l'opposition bloquée peuvent "rentrer chez eux"

Une vingtaine de leaders de l’opposition et de la société civile gabonaise, retenus depuis jeudi au quartier général de l’opposant Jean Ping à Libreville, “peuvent rentrer” chez eux, a annoncé ce vendredi le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze, de passage à Paris.

“Le représentant des Nations unies à Libreville, à la demande du président Ali Bongo, s’est rendu au QG de l’opposant Jean Ping pour dire aux personnes qui y étaient bloquées qu’elles peuvent rentrer chez elles”, a-t-il déclaré. “On va sortir”, a confirmé par téléphone l’une des personnes retenues, Paul-Marie Gondjout..

À lire aussi

Deux hommes tués par balle dans un bar à Marseille

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleDeux hommes, âgés de 41 et 59 ans, ont été tué…