Brèves - 2 septembre 2016

Gabon: la France demande la remise en liberté des responsables retenus

La France a demandé ce vendredi aux autorités gabonaises de rendre “leur liberté de mouvement” aux responsables retenus au QG de l’opposition qui conteste la réélection du président Ali Bongo Ondimba.

“La situation actuelle des responsables de l’opposition (…) présente un risque humanitaire. Nous demandons aux autorités gabonaises d’y remédier, de manière urgente, en rendant la liberté de leur mouvement aux personnes concernées. Ce geste contribuerait par ailleurs à l’apaisement”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault dans un communiqué.

À lire aussi

Deux hommes tués par balle dans un bar à Marseille

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleDeux hommes, âgés de 41 et 59 ans, ont été tué…