De nos jours, il devient de plus en de plus difficile de savoir à quelle sainteté se vouer.

Lors de sa visite en Turquie, le a loué les « inestimables trésors spirituels » et la « sacralité de la vie humaine » de l’. Et sa Sainteté de rajouter : « Musulmans et Chrétiens, nous sommes dépositaires d’inestimables trésors spirituels, parmi lesquels nous reconnaissons des éléments qui nous sont communs.»

Non, votre Sainteté, l’Islam n’est pas comparable au . Les milliers de et massacrés au nom de l’idéologie que vous encensez ne pouvant pas en témoigner, quelque éléments objectifs issus de la Sunna et des Évangiles, permettront probablement de nuancer vos propos.

L’Islam incite à combattre les mécréants jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Mohamed est son messager (Muslim 1:33). Nos valeurs chrétiennes nous incitent à ne pas verser le sang des autres car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée (Matthieu 26:52). Allah hait ceux qui n’acceptent pas l’Islam (Coran 30:4, 3:32, 22:38 ). Mon Dieu a tant aimé qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle (Jean 3:16).

L’Islam condamne et lapide les adultères (Muslim 4206). Nos valeurs préconisent à ceux qui s’estiment sans péché de jeter la première pierre (Jean 8:7). L’Islam autorise à voler les biens des mécréants (Boukhari 44:668, Ibn Ishaq 76) et encourage l’usage du mensonge (Sahih Muslim 6303, Boukhari 49:857). Nos valeurs nous l’interdisent (Matthieu 19:18).

Le prophète de l’Islam, modèle pour tous les musulmans sans distinction, a assassiné ceux qui l’ont insulté (Boukhari 56:369, 4:241) a incité les musulmans à punir ceux qui les offensent (Coran 2:194). Le Christ a prêché le pardon (Matthieu 18:21-22, 5:38), me dit que si quelqu’un me frappe sur la joue , de lui présenter l’autre joue (Matthieu 5:39), car le pardon, inexistant dans l’Islam, est le principal fondement du Christianisme.

L’Islam ordonne la guerre sainte, et celui qui pratique le jihad verra sa place au paradis revalorisée (Muslim 4645). La mienne me dit : heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu (Matthieu 5:9).

Mohamed a gardé en captivité des esclaves sexuelles (Bukhari 5:268, Coran 33:50), a commandité des assassinats (Ibn Ishaq 819, 995), a détenu des esclaves et en fit le commerce (Sahih Muslim 3901), a décapité 800 juifs hommes et garçons (Sahih Muslim 4390), ordonna 65 campagnes militaires au cours des 10 dernières années de sa vie et massacra les ennemis capturés au cours de ces batailles (Ibn Ishaq 451), ordonna la crucifixion des autres (Coran 5:33, Muslim 16:4131), tortura ses semblables (Muslim 4131, Ibn Ishaq 436, 595, 734, 764) et commanda que ses disciples donnent leur vie pour lui (Sahih Muslim 4413). Le Christ, n’a fait aucune guerre, n’a torturé personne, a été crucifié et a donné sa vie pour le salut des autres.

Mohamed est gavé et riche grâce à tous les butins de guerre ou les rançons imposées aux vaincus. Le Christ est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs (Matthieu 20: 28); il lava les pieds de ses disciples (Jean 13:5). L’Islam impose la persécution à mort des mécréants (Coran 8:39, 3:110). Mes valeurs m’indiquent d’aimer mes ennemis, de bénir ceux qui me maudissent, de faire du bien à ceux qui me haïssent, et de priez pour ceux qui me maltraitent et qui me persécutent (Matthieu 5:44).

Le plus grand commandement de l’Islam est de croire au Jihad et la cause d’Allah (Muslim 1:149). Le mien, c’est d’aimer son prochain comme soi-même (Matthieu 22:39).

Comme vous, votre Sainteté, je ne hais pas l’Islam, mais contrairement à vous, je l’ai compris.

30 novembre 2014

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Aux États-Unis aussi, une lettre ouverte de généraux dénonce un « grand péril » pour la nation

Cocorico ! Les charentaises reviennent à la mode. …