Des voix de possédés, des cris, de la violence, des visages plus ou moins masqués…

Le fascisme réel des “antifas” est, une fois de plus, démontré.

9 juin 2016

À lire aussi

Les étudiants anti-blocage en action à la Sorbonne : une exclusivité Boulevard Voltaire

Ils voudraient que, pour changer, on arrête de parler des faux étudiants bloqueurs pour pa…