La dernière sortie du livre de Philippe de Villiers, les saillies d’ contre le politiquement correct, les unes réacs de Valeurs actuelles, laissent entrevoir un frémissement dissident entre les Républicains et le Front National. Cet espace entre des républicains dont il est difficile de discerner une quelconque ligne directrice et un Front national en pleine expansion mais en quête de respectabilité peut il trouver une traduction ?

Cette alliance entre personnalités diverses à première vue peut paraitre sympathique mais à y bien réfléchir est elle viable ? Car « là où il y a de l’homme il y a de l’hommerie » disait Saint François de Salles et il n’est pas certain que ce bloubliboulga d’égos puisse déboucher concrètement sur un projet de relèvement de la France.

Et face au raz de marée migratoire organisé et voulu par l’oligarchie mondialisée comme le confirment les déclarations de proche du groupe Bilderberg qui déclarait récemment être favorable à l’ouverture des frontières, l’urgence est bien là : Mettre un terme à ce torrent dont le caractère irréversible pourrait sonner le glas de notre civilisation.
 
Oui, le combat des valeurs est essentiel : Mais il relève plus du combat métapolitique que de l’arène politique. On peut être un bon rhéteur, un brillant philosophe, un excellent journaliste et être un lanceur d’alertes. C’est plus dans ce rôle là que des Zemmour ou des Villiers ont leur place. Encore faut-il traduire cela politiquement. Un ami me racontait qu’après une conférence à Bordeaux où les noms de Villiers et Zemmour furent applaudis, un auditeur intervint pour louer les mérites de bon gestionnaire d’Alain Juppé, candidat de l’oligarchie. Désespérant !
 
Il ya quelque chose de sympathique dans cette des valeurs pour peu qu’elle ne serve pas de chair à canon, à l’instar de Monsieur de Kerdrel, pour le marchand de tapis qui gouverna la France de 2007 en 2012 en menant une d’ouverture à gauche après avoir fait une campagne de droite… Et à supposer que cette nouvelle convergence ne soit pas une nième buissonnade pour empêcher l’hémorragie de l’électorat de vers Marine Le Pen. Car s’il est louable de soutenir les chrétiens d’Orient, il ne faut pas oublier que Guaino lui-même défendait la politique de Sarkozy en Libye et en Syrie, à des années lumières de l’esprit du Général De Gaulle, avec les conséquences que l’on connaît, notamment le développement de l’Etat islamique.
 
Alors oui, un Front National officiel peut paraître un peu timoré sur la question des « valeurs ». Mais un dépit de la caricature qui est faite de son programme économique par des ultra –libéraux qui s’accommodent bien de la haute finance mondialisée, les communes du front National sont celles qui sont les mieux gérées économiquement et qui baissent les impôts. Les maires du Front national sont les seules à s’opposer à la construction des mosquées en dépit des injonctions des préfets. Au parlement européen, les élus du FNsont les seuls à avoir voté contre les  lois anti-famille contrairement au groupe PPE.
 
Alors oui, le Front National est traversé par des courants contradictoires et parfois anxiogènes, et sur certains sujets on aimerait plus de clarté. C’est la contrepartie de sa progression. Une partie des électeurs de gauche le rejoignent principalement en raison de la menace identitaire (bien plus que le discours sur l’euro). Faut-il leur fermer la porte au prétexte de rester entre gens biens car ils ne  partageraient pas toutes nos valeurs ? Or en l’état actuel du péril numéro un qui nous menace et qui est celui du chaos migratoire, il est le seul à avoir un discours clair et à pouvoir porter un coup d’arrêt à cette menace organisée.

12 novembre 2015

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.