Les Français sentent bien confusément que l’Europe se moque de leurs intérêts, que la corruption, les lobbys, les dessous de table, les faux frères et les vrais escrocs prolifèrent sur le dos de l’intérêt des peuples et sur celui des pauvres gens. Ils le sentent, mais qui le dit ? Et, surtout, qui apporte à l’appui de ce sentiment des éléments tangibles ?

C’est tout l’intérêt de l’incroyable affaire dite du Qatargate, qui vient de connaître un rebondissement, disons... parlant. Nos médias hexagonaux sont globalement, sur l'affaire, d'une discrétion de violette ! Certes, son dernier rebondissement met en scène ses acteurs principaux, des socialistes italiens et la Grecque, elle aussi socialiste, Éva Kaïlí, mais c’est l’Europe ! Les Français, estampillés depuis des décennies contre leur gré moteur de l’Europe, sont donc concernés au premier chef, à un an des élections européennes.

Dans son édition de ce 19 juillet, le grand quotidien belge Le Soir, qui a révélé l'affaire et la suit de très près, révèle le contenu d’un fichier explosif livré par un certain Francesco Giorgi. Inconnu en France, Giorgi n’est pas seulement le compagnon de la Grecque Éva Kaïlí, la vice-présidente du Parlement européen chez qui les enquêteurs belges ont déniché plus de 600.000 euros en petites coupures, le 9 décembre 2022. Giorgi est aussi l’ancien assistant et le complice présumé d’Antonio Panzeri, député européen italien de 2004 à 2019, aussi mouillé que Kaïlí dans ce dossier de corruption massive au cœur des institutions européennes.

199 actions de corruption présumées

Selon Le Soir de Bruxelles, le fameux Giorgi a très vite parlé aux enquêteurs. Pour quitter sa cellule, pour « détourner l’attention des enquêteurs de sa compagne Éva Kaïlí » et pour se sortir lui-même du pétrin. Dès le 10 décembre, ce témoin clé de l’affaire s’est empressé d’expliquer à la police belge qu’il détenait, dans son ordinateur, un fichier comprenant toutes les « opérations » réalisées par la petite bande fortement soupçonnée de clamer les idéaux du socialisme et la lutte contre l’extrême droite, côté face, tout en palpant la monnaie de la corruption, côté pile. N’étant ni jugés, ni condamnés, tous ces politiciens restent provisoirement innocents comme l’agneau, cela va de soi.

Le Soir révèle donc, ce 19 juillet 2023, le contenu du fichier où Giorgi notait scrupuleusement les opérations réalisées en faveur de deux commanditaires et présumés corrupteurs principaux, le Qatar et le Maroc, et d’un troisième, la Mauritanie. « D’avril 2018 au 1er décembre 2022, quelques jours avant l’arrestation du duo, 199 actions sont listées et décrites dans ces quatre colonnes », note le journal. Les avocats auront fort à faire. Quelques exemples, cités par Le Soir ?

« La première ligne, par exemple, rapporte l’audition d’Ali bin Samikh Al-Marri, alors président de la Commission des droits de l’homme du Qatar et aujourd’hui ministre du Travail, par Antonio Panzeri, qui préside quant à lui la sous-commission des droits humains du Parlement européen, écrit Le Soir. Il s’agit alors, le 26 avril 2018, de dénoncer le blocus imposé aux Qataris par les Saoudiens, les Émiratis et les Égyptiens. Le même jour, un accord est conclu entre les présidents des commissions des droits de l’homme européenne et qatarie. »

Efficace et parfaitement en ligne avec les intérêts de la France qui paie sa quote-part à l’Europe et éponge un déficit entre ce qu’elle verse et ce qu’elle reçoit des institutions de près de 10 milliards d’euros par an… Autre exemple ?

Le Parlement européen ne dédaigne pas, grâce aux manipulations de cette petite bande, de s’attaquer aux ennemis de leurs commanditaires présumés, aux États mal vus du Maroc et du Qatar. « En octobre 2019 et en décembre 2020, deux résolutions furent ainsi successivement adoptées par les députés européens pour déplorer les atteintes aux droits humains en Égypte, constate Le Soir. Le Bahreïn, membre lui aussi de cette coalition qui ostracisa le Qatar entre juin 2017 et janvier 2021, eut à subir à trois reprises les foudres d’Antonio Panzeri, de Francesco Giorgi et de leur entourage. » Intérêt de l’Europe, de l’Italie, de la France ? Zéro. L’Europe manipulée dans les grandes largeurs ?

« Permettre aux Qataris de pénétrer l’espace Schengen sans visa »

Le Qatar aurait aussi rémunéré nos européistes passionnés pour « atténuer les critiques à l’encontre des conditions de vie auxquelles sont soumis les vingt millions de migrants, essentiellement originaires d’Asie du Sud, qui travaillent dans l’émirat, d’autre part permettre aux Qataris de pénétrer l’espace Schengen sans visa ».

Des exemples parmi beaucoup d’autres. Précision des enquêteurs du Soir : « Contacté par Le Soir, le groupe S&D n’a pas souhaité commenter. L’État du Qatar non plus. »

L’Europe va pouvoir activer la machine à communiquer pour faire oublier auprès des Français, qu’elle appauvrit jour après jour, cette valse de la corruption. Comment l’Europe se sortira-t-elle de cette affaire si révélatrice, à l'aube des élections européennes ? Qu’inventeront les ennemis de la souveraineté française pour redorer un blason terni à ce point ? « La France est notre patrie, l'Europe est notre avenir », clamait Mitterrand pour nous vendre l'affaire. Ça promet !

12880 vues

19 juillet 2023 à 22:03

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

53 commentaires

  1. ce que je trouve ridicule depuis mon enfance et j’ai 55 ans ,
    c’est que beaucoup commencent leurs articles par « Les Français » ;
    comme si le restant du monde n’existait pas ! regarder une carte du monde
    ce qu’est la France par rapport au reste du monde
    un peu de pudeur à la place de vos cocoricos

    Georges

    1. Les cocoricos sont hélas de plus en plus remplacés par des cris de douleur ou des cris de colère et de rage. En attendant les pleurs et les lamentations.

  2. On ne nous dit pas tout !! … et heureusement car nous serions obligés de sortir les armes (si nous avions ce courage) !
    Et dire qu’ils ont essayé de nous mettre une experte américaine à la présidence de le concurrence internationale, une femme nourrie au sein dans le monde des GAFA !
    Ils sont capables de tout. C’est comme les c..s, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait, dixit AUDIARD. Et nous, que sommes-nous ?

  3. L’UE est une machine à corrompre , ne serait ce que par les lobbies qui ont les moyens de le faire , y compris les gens qui ont été élus pour être députés à plus de 10000 euros par mois tout en sachant qu’ils n’avaient aucun levier pour influer sur les décisions des commissions qui ne sont pas élues . Au moins pourraient ils défendre les intérêts de la France par leurs interventions , trop brèves il est vrai car on ne leur permet même pas de développer . L’europe laisse se répandre des populations qui pour certaines ne viennent pas seulement pour profiter des systèmes sociaux avantageux mais aussi pour s’enrichir grâce au seul moyen de le faire de façon plus rapide et moins aléatoire que le LOTO : le traffic de drogue dont les revenus sont aussi un moyen de corrompre les politiques et les juges . Quand on voit l’argent pas cher de Hollande et le quoiqu’il en coûte de Macron les gens se disent que l’on croule sous le fric et que la corruption n’est qu’un des symptomes de ce trop plein de richesse qui n’arrive même plus à se cacher que cela en devient obscène . Entre optimisation fiscale et revenus boostés artificiellement par les marchés et l’immobilier , où se trouve l’économie réélle ? Il y a deux économies parrallèles celle des gens normaux qui ont les deux pieds sur terre et subissent le aléas de l’inflation imposée , l’autre dont l’argent n’est plus le soucis mais les journées de 24 heures trop courtes pour le dépenser . Et les deuxièmes sont ceux qui veulent donner la leçon écolo économique aux premiers tout en profitant des premiers .

Les commentaires sont fermés.