Une troisième guerre mondiale a été déclarée à la civilisation judéo-chrétienne par les islamo-fascistes. C’est en substance ce que le député-maire UMP de Nice a tenu à faire savoir sur le plateau du « 12/13 » de France 3 dimanche 26 avril.

Lorsque ce genre d’analyse émane du pape François – en mode plus diplomatique –, on peut être sûr que la situation internationale est encore plus grave que ce que l’on imagine. Lorsque la même analyse est faite en version brute de décoffrage par un élu UMP, on peut être certain qu’il y a de la campagne électorale dans l’air. Monsieur Estrosi est, en effet, le candidat de son parti pour les du mois de décembre prochain, alors il faut y aller carrément : cet islamo-fascisme possède une « cinquième colonne et des réseaux infiltrés dans nos caves, dans nos garages et dans des lieux clandestins », a-t-il ajouté. On croirait entendre le grand Chirac en campagne ; Chirac, vous savez, ce radical-socialiste qui, à chaque élection, prévenait ses amis qu’ils allaient être sidérés du niveau de populisme dont il allait faire preuve.

Estrosi non plus ne lésine pas sur les moyens : « On est un Français quand on n’est pas un ennemi de la France. La carte d’identité ne fait pas un Français. » Là, on a compris que dans les élections à venir, le principal adversaire des « Républicains » ne sera pas le PS mais le FN, et que l’élection s’annonce serrée. est, effectivement, en campagne dans le Sud-Est pour prendre la tête de la région PACA, un des territoires où le cumul des voix de la droite molle et de la droite dure est le plus élevé de France. Il n’y a pas à tergiverser : la chasse au gros gibier est ouverte, on sort la chevrotine ! Xavier Bertrand, qui compte affronter Marine Le Pen dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, donne d’ailleurs dans le même registre, tout membre du Grand Orient qu’il est.

« En France, les catholiques sont menacés, les catholiques sont une cible », ajoute le député-maire Estrosi. Les catholiques, c’est aussi un beau segment électoral, un segment qui, contrairement à Christian Estrosi, n’a pas bien goûté la loi Taubira, et qui pourrait être tenté de lui préférer Marion Maréchal-Le Pen qui, elle, fut de toutes les manifestations pour la défense de la famille. Il faut donc dare-dare se refaire une légitimité : « La civilisation judéo-chrétienne dont nous sommes les héritiers est aujourd’hui menacée » : voilà qui est fait !

"À partir du moment où on est un ennemi de la France, est-ce qu'on a le droit de porter un papier d'identité français, de bénéficier de toutes les prestations pour lesquelles paient ceux qui se lèvent tôt et qui travaillent tôt dans notre pays", a-t-il tenu à répéter : aucun doute, la campagne des régionales démarre sur les chapeaux de roue, et on ne risque pas de s’ennuyer de sitôt dans la région de Marseille, surtout si les islamo-voyous y mettent du leur en continuant à se flinguer à la kalachnikov pendant les débats !

51 vues

26 avril 2015

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.