Audio - Editoriaux - Entretiens - International - 30 décembre 2016

“En Syrie, exit les États-Unis, les Occidentaux – dont la France, ridiculisée”

Le colonel (er) Jacques Hogard commente pour Boulevard Voltaire l’annonce de la trêve en , sous l’égide de la Russie, de la Turquie et de l’Iran. La Turquie se rapproche de Moscou, tout simplement parce que la Russie est en train de gagner la guerre en . Le personnage central dans cet accord est, évidemment, Poutine. Les Occidentaux sont hors jeu. La France est ridiculisée.

À lire aussi

La France bien seule face au défi sahélien

Alors, que faire ? Partir brutalement n’aurait aucun sens après tous ces sacrifices. Ce se…