J’en ai pleuré.

Lundi 27 mai, vers 22 heures, une femme de 40 ans a tenté de mettre fin à ses jours à Haubourdin (dans le Nord) en s’immolant par le feu. Heureusement rapidement secourue, la victime a été évacuée vers l’hôpital le plus proche. Son pronostic vital est engagé.

Brûlée sur plus de 90 % du corps, la mère de s’est immolée sous les yeux de ses huit enfants, âgés de 7 à 17 ans.

Sous le choc, ces derniers ont été pris en charge par les avant d’être conduits au service de pédiatrie du même hôpital. La mère, suivie pour des problèmes de , a laissé une lettre derrière elle, dans laquelle elle explique son geste par des problèmes financiers…

Qu’ajouter ? Rien.

28 mai 2013

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.