En PACA, et quelle que soit la configuration, un sondage donne la tête de liste du Rassemblement national, , en tête pour les régionales de juin prochain. Comment expliquer un tel résultat ? Peut-on imaginer que d’autres régions tombent à leur tour dans l’escarcelle du RN ?

Analyse et décryptage d’Édouard Husson pour les lecteurs de Boulevard .

 

A la suite du ralliement à La de Bruno Muselier, Thierry Mariani, le candidat du Rassemblement national est donné vainqueur en région PACA, quel que soit le cas de figure. Que révèle se sondage ?

Je ne suis pas sûr que ce soit extrêmement étonnant. Le sondage enseigne que si LR fait le choix d’aller sur sa gauche avec La République En Marche, LR perd des voix à droite. Thierry Mariani a le profil idéal pour rassembler une partie de l’électorat LR en plus du Rassemblement national.

Cela veut dire que LR a éventuellement un rôle clé à jouer, à condition de ne pas entrer dans le jeu d’Emmanuel qui est dans l’intérêt de compromettre LR en vue de l’élection présidentielle.

C’est une très mauvaise nouvelle pour puisque s’ils s’allient à La République En Marche, ils plongent dans les sondages et s’ils ne font rien, ils sont finalement condamnés à être mangés progressivement par le Rassemblement national…

C’est toujours la même . Je vous renvoie à l’enquête annuelle qui vient d’être publiée par Fondapol sur l’électorat européen et la droite. La France est comparée à d’autres pays. Il y a un positionnement idéal très ferme sur l’, identitaire et entrepreneurial qui est majoritaire dans le pays. Ce dernier ne correspond pas à La République En Marche, parce que finalement Emmanuel Macron aura eu une extrêmement étatiste contrairement à ce qu’il avait annoncé.

Je pense que c’est la priorité donnée aux combinaisons politiciennes qui coulent LR puisque les électeurs ne s’y reconnaissent plus.

La situation en région PACA va-t-elle se communiquer aux autres régions. Le RN est-il en position pour emporter plusieurs régions ?

Premièrement, le RN n’est pas en très bonne position parce que le parti est très désorganisé. a procédé à plusieurs épurations. Elle a une logique assez stalinienne pour diriger son parti. Le RN ne profite pas complètement de la situation.

Deuxièmement, Emmanuel Macron a intérêt à ce que le RN emporte une ou deux régions. Cela lui permettra de mobiliser l’électorat en sa faveur et de mettre en scène le grand match retour qu’il entend bien gagner.

La manière dont Les Républicains sont entrés dans le jeu d’Emmanuel Macron a été absolument désastreux en région PACA. Au lieu de laisser La République En Marche s’avancer, il aurait suffi de garder son sang-froid, d’attendre et surtout de ne pas faire de politique politicienne, mais d’aller sur le fond. Lorsque l’abstention baisse, c’est plutôt favorable au Rassemblement national et cela permet à Mariani de gagner quelques points.

 

12 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

Édouard Husson : « Joe Biden a insulté le chef d’une puissance nucléaire, ce que n’a jamais fait Trump »

Mercredi 17 mars, le président des États-Unis, Joe Biden, a affirmé, lors d’une inte…