Héritier spirituel direct de Chamberlain à Munich, le président de l’Association des maires de François Baroin, moins préoccupé en réalité par la que terrorisé à l’idée d’être soupçonné de favoritisme à l’égard des curés (pour preuve, le voilà expliquant à qui veut l’entendre comment contourner la loi de 1901 pour construire des mosquées), a cru malin de souligner, par le biais de son association, la dangerosité des de Noël pour la paix sociale. Peu après, certains musulmans ont cru malin d’établir « spontanément » des cordons sécuritaires, de Lens à Béziers, autour de crèches sises dans certaines églises, le jour de Noël…

Ne nous avait-on pas seriné, bassiné, enfoncé dans le crâne que « les premières victimes de l’islamisme étaient les musulmans eux-mêmes » ? Pourquoi, donc, protégeraient-ils des lieux de culte chrétiens ? Ne serait-ce pas à des milices chrétiennes d’assurer le cordon sécuritaire autour des mosquées les vendredis pour protéger les musulmans de la folie islamiste ? Je plaisante… Sauf que persiste ce sentiment d’un épisode supplémentaire dans la manœuvre d’encerclement : “La différence entre et islamisme est réelle, mais moins de nature que de degré” (Rémi Brague, Famille chrétienne, juin 2015).

Reste des exemples mystérieux, tel l’inventeur du concept de mis-islamisie Ghaleb Bencheikh, officiant sur France 2 les dimanches matin. Ayant précisé que l’islamophobe mérite d’être pris en charge avec bienveillance et compassion pour le « soigner » de sa « phobie », il “distingue l’ de la mis-islamisie. On dit mis-islamique comme on dit misogyne ou misanthrope. C’est-à-dire qu’il y a une haine assumée comme telle à l’encontre de tout ce qui est islamique et musulman. Et cette mis-islamisie […] doit tomber sous le coup de la loi” (Colloque «  et islams », juin 2015). En résumé : soit on est malade (islamophobie) et on mérite des soins, soit on est porteur de haine assumée et on devrait tomber sous le coup de la loi.

Le mystère s’épaissit encore lorsque le même déclare chez Fogiel (“Comment penser l’après-7 janvier 2015 ?”) : « Continuer à pérorer que ce qui se passe comme monstruosités n’a rien à voir avec l’ est un non-sens total et même insupportable : insupportable pour les musulmans, et insupportable pour quiconque veut voir.” Mais cette fois sous les regard éperdus de tolérance de Mélenchon et de Mazarine Pingeot, présents sur le plateau. Nous voyons à l’œuvre ce que l’antiracisme peut avoir de plus écœurant d’hypocrisie : leur silence devant cet inqualifiable amalgame entre islam et perpétré par un musulman est en effet… criant.

Plus stupéfiantes, encore, ces déclarations de Dieudonné, devant caméra, lors de l’une de ses visites en il y a quelques années : “Je n’arrête pas, d’ailleurs, de travailler dans ce sens-là […] il y a beaucoup de gens en France, et dans les gens qui nous regardent, dans la francophonie, qui sont de tradition chrétienne. Ces gens-là doivent comprendre que Jésus était prophète de l’islam, il a annoncé la venue du messager, Mohammed, il l’a anticipée. Et je pense qu’il est très important […] que les chrétiens reviennent, arrivent naturellement d’ailleurs dans l’islam, parce que c’est le chemin naturel de la révolution qui est en train de s’organiser.”

Dormez tranquilles, ou applaudissez, amis chrétiens : pour l’heure, vos églises sont donc spontanément protégées par vos frères « du livre », mais sachez qu’ils attendent patiemment un retour sur investissement : le vôtre, dans la grande maison de l’islam d’où, selon eux, vous n’auriez jamais dû sortir.

31 décembre 2015

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

Les commentaires Facebook intégrés aux articles sont désormais inactifs, nous vous invitons désormais à commenter via le module ci-dessus.

À lire aussi

Dernières nouvelles d’Allemagne (et de Finlande) : « la terreur islamiste est une menace permanente »

Le 4 octobre dernier, un individu de nationalité syrienne a assassiné un touriste allemand…