Hillary Clinton vient de commettre une erreur fatale qui devrait lui coûter sa victoire et assurer à son élection à la présidence des États-Unis si ce dernier sait habilement profiter de l’événement. En effet, cette dernière intervenait vendredi dernier devant le parterre LGBT à l’occasion du gala de son comité de soutien Lesbien, Gay, Bi et Trans. Montrant sa véritable nature hétérophobe, anti-familiale et xénophile, la candidate devait insulter copieusement l’électorat républicain de Donald Trump. Jugez-en.

"En général, en gros, vous pouvez mettre la moitié des partisans de Trump dans ce que j'appelle le panier des déplorables", […] "Les racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes. Et j'en passe." Pour elle, la seconde moitié des électeurs de Trump est constituée de personnes qui considèrent que le les a laissés tomber et souhaitent juste, désespérément, le changement.

La sortie de Hillary Clinton a provoqué un tsunami sur les réseaux sociaux et une mobilisation incroyable des partisans de Donald Trump, qui n’a pas hésité à parler d’une erreur historique de celle qui, par ailleurs, est déjà compromise dans l’affaire des emails accréditant que la candidate aurait soutenu l’armement des partisans de l’État islamique.

Alors que nous sommes à deux mois de l’élection et que le vote anticipé bat son plein, il est incontestable que ses propos révèlent un mépris de classe évident qui s'apparente indéniablement à une forme de racisme.

Donal Trump ne s’y est pas trompé, en tweetant : "Hillary Clinton a été insultante à l’égard de mes partisans, des millions de gens étonnants qui travaillent dur. Je pense que ça va lui coûter cher dans les sondages."

Pour nous, Français, cette erreur magistrale n’est pas sans rappeler l’erreur monumentale de Claude Bartolone, qui déclara dans L'Obs à propos de Valérie Pécresse, entre les deux tours de l’élection régionale de 2015 : "Avec un discours comme celui-là, c'est Versailles, Neuilly et la race blanche qu'elle défend en creux." Claude Bartolone, qui avait un avantage certain sur Pécresse - qui avait trahi son électorat conservateur en abandonnant le combat contre le mariage homosexuel -, fut laminé suite à la mobilisation des électeurs des Yvelines" qui avaient apporté entre les deux tours plus de 100.000 voix à la candidate.

En fait, la gauche française tout comme la gauche américaine sont formées exactement de la même manière et utilisent à l’envi - au nom de la vertu – le sectarisme, le mensonge, la diffamation et la stigmatisation. Elles adoptent toutes deux, de la même manière, des discours de haine au fond raciste et hétérophobe pour mieux exciter leurs électorats.

Il est temps - tant en France qu’aux États-Unis - qu’on en finisse avec cette gauche néfaste et bien-pensante, donneuse de leçons de morale et qui, derrière des discours perpétuellement antiracistes, révèle une véritable haine et un mépris des habitants et des autochtones, qui ne supportent plus ce racisme inversé.

Après le et la défaite électorale d’Angela Merkel, nous devons appeler de nos vœux la victoire, aux États-Unis, de la vérité face à la haine et au mensonge. Souhaitons que, grâce à cette erreur fatale de Hillary Clinton, les Américains nous montrent, début novembre, la voie à suivre en éliminant la candidate du lobby LGBT et du Planning familial pro-mort et ferment d’une explosion mondiale inévitable si les peuples ne mettent pas un terme à ces folles dérives.

12 septembre 2016

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.