Depuis la Coupe du monde 1998 qui avait vu la victoire des Bleus, tous les quatre ans, les écrans géants se déploient dans toute la France estivale. C’est l’occasion de communier en masse avec les autres fidèles de la foot. La plupart du temps, les immenses toiles blanches trônent au milieu des places de l’hôtel de ville. D’aucuns apportent carrément leur “cubi” de rosé, d’autres leurs sandwichs, quand beaucoup arborent les couleurs de leur équipe préférée.

Il y a quelques mois, alors que je demandais à un élu socialiste (d’une petite ville de 5.000 âmes) si sa commune installerait un écran géant pour la compétition, il me répondit par l’affirmative. « Même dans le cas d’un France-Algérie ? », demandai-je malicieusement… L’élu rose eut un sourire gris et lâcha « Euh, non, là, je ne pense pas ! »

À Paris, l’équipe de miss Hidalgo a tranché dans le vif : aucun match ne sera retransmis sur écran géant durant toute la Coupe du monde sauf, précise-t-on, « en cas de réel engouement, et si la France se qualifie en quart de finale » ! Avant cette hypothétique configuration, il faudra donc se retrancher dans les bars (et donc payer des consos ; un peu moins populaire, mais bon)… Officiellement, bien peu avare de ridicule, la municipalité socialiste évoque un souci « d’économie », souci qu’elle n’a visiblement pas quand elle célèbre avec faste le . Officieusement, le souvenir des événements du Trocadéro en mai 2013 aidant, on craint de ne pas pouvoir gérer les « débordements » des « supporters ». Traduction : on flippe devant le déferlement des “cailleras” de “téci”. Non seulement les matchs de l’équipe de France auraient pu être très chauds, mais il existe un terrible non-dit dans tous les commentaires sur cette étrange décision : l’équipe d’Algérie est qualifiée pour le Brésil !

Les « Fennecs », nom des joueurs algériens, disputeront en effet trois rencontres au premier tour, dont une le 17 juin contre la Belgique, retransmise sur TF1. Le de match qui, outre-Quiévrain, va sentir la poudre, car autochtones et immigrés maghrébins seront mêlés pour assister au choc qui sera diffusé… sur écran géant à Bruxelles, comme l’indique le site officiel de la capitale belge ! Alors, les cousins belges, même pas peur ?

En France – signe que la tension ethnique est palpable –, on préfère la de l’autruche. Rendez-vous compte, en 2014, il n’est même plus possible de retransmettre des matchs de sur écrans géants dans la capitale du pays ! Si, par miracle ou par malheur, la France et l’Algérie devaient s’affronter, l’État (ou ce qu’il en reste) sera-t-il obligé d’instaurer le ?

1 juin 2014

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Le gay de l’année victime de discrimination !

Matthieu Chartraire est le symbole de cette bataille culturelle perdue pour la gauche. …