Audio - Editoriaux - Entretiens - Politique - Société - 17 mars 2017

“Comparée à Macron, Marine Le Pen est un moindre mal… mais un mal quand même !”

Après avoir été proche du FN, Paul-Marie Coûteaux fait à présent ardemment campagne pour François Fillon, qu’il connaît personnellement et en lequel il a confiance pour éviter les pires désordres à la France. Selon lui, la plus grande menace est Emmanuel Macron, qui pulvérise tous les socles de la civilisation et de la société françaises. En cas de second tour qui opposerait Marine Le Pen à Emmanuel Macron, il ferait donc le choix de Marine Le Pen, celui du moindre mal.

À lire aussi

Paul-Marie Coûteaux : « Il faut recréer une véritable droite avec l’alliance des partis de droite »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articlePour Boulevard Voltaire, Paul-Marie Coûteaux r…