Comment Trump peut gagner malgré les prédictions de Moody’s

Quand les « pressetituées » américaines relayent abondamment Moody’s, qui prévoit une victoire « haut la main » de “Killiary” pour des raisons économiques, l’envie de rire vous prend fortement. Cette femme, qui a bâti sa fortune en pillant son pays, par corruption avérée, recevant des fonds de pays étrangers, surtout des monarchies du Golfe, pour sa fondation, en échange de faveurs, lorsqu’elle était secrétaire d’État, c’est à se tordre ! On se tord davantage lorsque les mêmes « pressetituées », en chœur, prétendent que Moody’s ne s’est jamais trompé dans ses prédictions à ce jour.

Les « pressetituées » ignorent superbement l’immense colère du peuple américain, qui n’en peut plus d’être spolié, pillé par l’establishment de Washington, corrompu jusqu’à la moelle, comme le déclarait, il n’y a pas si longtemps, Jimmy Carter, qui sait de quoi il parle. Je l’ai rapporté ici.

Les « pressetituées » ne tiennent pas compte, non plus, des langues qui se délient, en particulier celle d’un ancien conseiller de vingt ans de la “Killiary”, Dick Morris, lequel sort un ouvrage à charge contre son ancienne patronne : Armageddon: How Trump Can Beat Hillary. Dick Morris avance : “Hillary a l’avantage sur Trump en finances et grands médias. Trump peut l’arrêter.” Morris connaît tous ses secrets les plus sombres et il les révèle dans son livre. Morris propose à Donald Trump un plan audacieux pour exploiter les faiblesses de “Killiary” et la battre une fois pour toutes. Armageddon est le combat ultime entre le bien et le mal.

Ne vous méprenez pas sur le sujet, Trump doit faire face à une bataille difficile, avec les médias biaisés en faveur de Hillary, une démographie toujours plus importante d’électeurs ethniques et quelques républicains qui se trouvent en guerre avec leur candidat, Trump doit adopter une approche différente

argumente Dick Morris dans son ouvrage. Morris avance que les élections 2016 sont les plus décisives dans l’Histoire. L’Amérique peut s’écrouler par le socialisme, dans ce que l’on appellera « le troisième mandat d’Obama ». En tant que confident personnel et politique des Clinton durant vingt ans, Morris estime que Trump ne doit pas se focaliser sur ses adversaires au sein du parti, mais se concentrer exclusivement sur Hillary. Il affirme, en en révélant les preuves, que “Hillary est une menteuse en série pathologique et cela doit être connu”.

“Hillary a perdu toute crédibilité pour devenir commandant en chef après Benghazi” et Morris démontre comment elle a couvert, dissimulé les preuves de son incompétence. Il continue : “Elle entraînera l’Amérique dans d’autres guerres inutiles.” Ici, Dick Morris rejoint Julian Assange, qui promet de révéler des e-mails par le biais de WikiLeaks. “Elle est obsessionnellement secrète et paranoïaque” ou “elle est, en ce moment, extrêmement vulnérable à toutes poursuites criminelles et pourrait devenir la cible d’un impeachment dès les premiers jours de sa présidence”. Dick Morris n’en reste pas là et lance que de simples attaques contre Hillary ne suffiront pas à Trump pour l’emporter, il lui faut une stratégie majeure pour éviter les erreurs des républicains en 2008-2012. Et Dick Morris de présenter de solides conseils à Trump. Comment Trump peut plaire à 8 millions d’électeurs blancs qui ont fait défaut à Mitt Romney en 2012. Qu’il doit aussi insister sur le terrorisme qui accable le pays, marteler et prouver comment Obama et Hillary ont fait entrer ces terroristes aux États-Unis. Bref, cet ouvrage est le manuel du “Comment écraser Killiary” et toutes les agences Moody’s du monde ne pourront rien contre les prochaines révélations WikiLeaks et un Donald Trump déterminé.

Erik Tegnér : « Marche contre l’islamophobie : derrière cette manifestation clairement islamiste, les prémices d’un mouvement politique extrêmement organisé ! »

Expulsion de djihadistes vers la France : la Turquie menace, le gouvernement tergiverse

Destitution d’Evo Morales en Bolivie : les Américains reprennent la main… et les gisements de lithium au passage ?

« Marche contre l’islamophobie » : l’ultime conséquence de « la marche des beurs »

Jean Messiha : “Ce sondage confirme le changement qui s’opère partout dans le monde : le retour des identités et des frontières !”

Livre : Le pouvoir politique et l’islam , de Jean-Pierre Bedou

Alexandre del Valle : « Expulsion des djihadistes par la Turquie : la France est obligée de négocier avec des forces qui ne sont pas légitimes ! »

Le voile islamique de la princesse Victoria de Suède : à bien y réfléchir…

Mémoire des poilus bafouée sur France 2 : quand le héros devient bourreau

Étudiant immolé : comment avons-nous fabriqué ces générations de désespérés ?

Benjamin Cauchy : « Les gilets jaunes ne soutiennent pas cette marche de la honte ! »

Royaume-Uni : Boris Johnson et Nigel Farage ont fait l’union des droites au nom du Brexit !

À lire aussi

« Erdoğan est un héros de la démocratie »

C’est une pancarte brandie durant l’imposante manifestation conquérante pro-Erdoğan à Colo…