Editoriaux - Santé - Société - 28 mai 2013

Cigarette électronique : le principe de précaution en folie !

Le gouvernement envisagerait d’interdire la cigarette électronique dans les lieux publics au nom du principe de précaution. Une mouche qui inhalerait des vapeurs de cette fumée pourrait tomber inanimée dans le café d’un consommateur, lui communiquer la malaria, maladie qui s’étendrait à l’ensemble du bistrot, puis du quartier, et enfin de la capitale, dix millions de gens sur les routes fuyant l’épidémie, les Lyonnais refusant de les accueillir : guerre civile, le pays à feu et à sang…

Heureusement, nous avons le principe de précaution. Les fumeurs de cigarettes électroniques iront grossir les rangs des fumeurs à l’ancienne sur les terrasses chauffées à grand renfort de panneaux radiants, à moins que les adeptes de ce nouveau mode tabagique refusent de côtoyer les irréductibles de la cigarette traditionnelle. Au nom du principe de précaution ! Coincés entre les non-fumeurs de l’intérieur et les habitués des terrasses enfumées à l’extérieur, que vont devenir les électronisés de la clope ? Où les cafetiers vont-ils les caser ? Dans la remise ? Sous la rue, dans une canalisation ? Gros casse-tête en perspective.

Au nom du principe de précaution, est-il bien raisonnable de traverser un boulevard sans être accompagné d’un agent d’assurances et d’un guide de haute montagne ? L’envisageuse d’interdiction de tabagisme électronique, Marisol Touraine, a-t-elle pensé au risque que certains inconscients font courir aux passants qui, en cas de collision, pourraient recevoir un piéton sur la tête ?

À une société frileuse, la prudence ne suffit plus : il lui faut la précaution. Ceintures de sécurité, airbag frontal, latéral, ventral, casque intégral, genouillères et tout un attirail réservé classiquement aux guerriers. Pendant ce temps, on apprend que les soldats des patrouilles Vigipirate chargés de la lutte antiterroriste sont équipés de fusils non chargés. Un manipulateur de machette pourrait être blessé. Précautions…

À lire aussi

Les enfants d’une école de Belleville embrigadés dans la religion réchauffiste

L’enseignement du respect de la nature aux enfants est louable, mais a-t-il besoin de ce d…