A la base du système chinois, 82 millions de membres du Parti communiste (sic) désignent les 2270 membres du Congrès national.

Ceux-ci élisent les 204 membres du Comité central, qui sélectionnent les 25 oligarques du Bureau politique, lesquels choisissent en leur sein les 9 dirigeants du Comité permanent, qui délèguent pour dix ans le pouvoir au nouveau Fils du Ciel rouge.

C’est dire qu’au fil des cinq degrés de ce processus électoral sont successivement écartés du droit de vote 1 milliard et demi de simples citoyens, puis près de 82 millions de modestes encartés puis 2066 députés, puis 179 aparatchiks de haut rang, puis 19 princes.

Le maître absolu du quart de l’humanité est coopté par huit vice-rois.

A en croire les estimations les plus récentes la fortune amassée par la de l’actuel Premier ministre, M. Wen Jia Bao, s’élèverait à 2,7 milliards d’euros. La pelote personnelle de M. Xi Jin Ping, futur n° 1, se monterait seulement, pour l’instant, à 300 millions d’euros.

On ignore encore la date du procès que la chinoise ne manquera pas d’intenter à ces deux dirigeants révolutionnaires.

28 octobre 2012

Partager
BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.