Changement de civilisation dès l’école : ça commence par les chansons !

Désarmement psychologique, éradication de l’instinct de survie par suppression des défenses immunitaires : les États déploient l’artillerie lourde.

En Allemagne, colère d’un père de famille qui a relaté ce scandale à l’Austrian News Service. Dans les affaires d’école de sa fille, il a découvert une feuille sur laquelle était écrit un chant islamique que tous les enfants de la classe ont dû mémoriser et entonner. En arabe. « Oh Allah, tu es parfait, sois loué. Béni soit ton nom, et exaltée soit ta majesté. Il n’y a pas d’autre Dieu que toi » !

En clair, l’école primaire de Garmisch-Partenkirchen a obligé les élèves à prononcer la profession de foi islamique ! Interrogée sur cette inadmissible et intolérable pratique, la directrice a seulement déclaré préparer une « note détaillée » explicative…

En France, des enfants de 4 ou 5 ans louent l’accueil des migrants en chantant. Refrain :

“Ouvrir son cœur et son esprit
Ouvrir les portes du paradis
À tous ceux qui ont l’enfer au fond des yeux
Ouvrir les frontières de son pays
À ceux qu’on a privés du droit de vivre heureux.”

En clair, les petits Français sont culpabilisés, endoctrinés à ne pas se rebeller. À haïr « le vieux sang pourri des Français » et à glorifier « le sang neuf des immigrés ». C’est de leur maîtresse, ça ? Pas encore. C’est de Carla Bruni, une grande intellectuelle très ouverte. Propos rapportés par Patrick Buisson, dans son livre La Cause du peuple.

D’ailleurs, son candidat de mari a décidé, s’il était élu, de s’en occuper, du peuple. Il fera de la “promotion sociale à outrance, non pas sur des modèles ethniques mais sociaux”. Ce qui revient au même… Et ce qu’on avait déjà remarqué, le Président Sarkozy vantant le “métissage obligatoire” et n’ayant jamais interdit les visites des écoles dans les mosquées.

Évidemment, le « beau linge » se garde bien de parler des persécutions et exterminations des chrétiens par des musulmans dans leurs pays, et encore moins du fait qu’ils les retrouvent dans les centres d’accueil européens. Il ne s’émeut pas de cette mère de famille syrienne, dont le fils, avec 250 autres enfants de 4 ans, ont été jetés par les islamistes – aux méthodes nazies – dans des machines à pétrir le pain ou précipités depuis des balcons.

C’est bientôt Noël. Plus de sapin ni de contes dans des garderies allemandes au motif que la majorité des enfants n’est pas chrétienne. Plus de père Noël dans des (les ?) écoles françaises « au nom de la laïcité ». Peut-être bientôt plus de crèches dans aucune mairie si le Conseil d’État abonde dans ce sens. Mais, en Bretagne, une Marianne noire « parce que la France est tout sauf une Blanche catholique »…

L’archevêque de Mossoul prévenait récemment :

En accueillant un nombre croissant de musulmans, vous vous mettez en danger […] l’islam ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux […] Si vous ne comprenez pas cela, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison.

Malheureusement, c’est déjà fait. Et, eu égard à la propagande évoquée ci-avant, si, en 2017, cela convient à la majorité des Français, ce n’est pas près de s’arrêter…

À lire aussi

Le voyou et les deux ministres

On ne sait pas si les deux ministres ont envoyé la photo à Christophe Castaner et Marlène …