Editoriaux - 23 juillet 2015

Cette menace islamiste est le fruit de tous les renoncements


L’enfumage autour du fameux attentat « déjoué » n’y fera rien : oui, notre pays est en danger, soumis à une menace terroriste islamiste désormais permanente, et personne ne s’imagine sérieusement que ce sont Valls, Cazeneuve et Hollande, ou bien leurs pendants Le Maire, Ciotti et Sarkozy, qui sont à même d’affronter cette situation avec toute la détermination qu’elle requiert.

Cette menace islamiste est le fruit de tous les renoncements : face à l’immigration massive, face au communautarisme, face au développement de cette idéologie politico-religieuse totalitaire sur notre territoire. Comme souvent, « droite » et « gauche » partagent la responsabilité de ce bilan calamiteux dont les conséquences, désormais, ne remettent plus seulement en cause l’identité et la cohésion de notre nation, mais aussi la sécurité de nos compatriotes.

Une sécurité remise en cause aussi par la flambée de violences qu’a connue la France ces dernières semaines, et même ces derniers jours. Des violences allant des agressions crapuleuses à l’utilisation d’armes à feu, les fusillades se multipliant sur tout le territoire, et ayant comme point d’orgue les attaques de commissariats. Entre le 1er et le 16 juillet, ce sont ainsi au moins 17 postes de police ou de gendarmerie qui ont été pris pour cible. Ces attaques viennent se rajouter aux agressions directes sur des équipages en patrouille ou bien encore aux incendies de véhicules des forces de l’ordre.

Ceux qui sont les responsables de cette situation, ceux qui n’ont jamais eu le courage d’agir, ceux qui n’ont rien fait hier, ne feront rien demain. Les patriotes, unis derrière Marine Le Pen, représentent la seule alternative au chaos. La tâche est ardue, la responsabilité immense – cela exige de chacun d’entre nous de la discipline et de l’abnégation. Nombreux sont les Français qui placent en notre action leurs derniers espoirs de redressement national.

À lire aussi

Nicolas Bay : « Le rejet massif de Sylvie Goulard fragilise la France et isole Emmanuel Macron »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLa candidature de Sylvie Goulard à la Commissi…