Audio - Editoriaux - Entretiens - Politique - 2 mai 2016

“Cet appel à la purge me paraît tout à fait absurde !”

Le bureau politique du Front national a demandé la démission de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du FN, et de Bruno Gollnisch, ancien numéro 2 du parti, tous deux “coupables” d’avoir fêté le 1er Mai avec Jean-Marie Le Pen. Bruno Gollnisch a réagi au micro de Boulevard Voltaire.

À lire aussi

Bruno Gollnisch : « Au Japon, l’empereur est le symbole de l’État et de l’unité du peuple »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLes Japonais ont un nouvel empereur, Naruhito,…