Le bureau politique du Front national a demandé la démission de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du FN, et de Bruno Gollnisch, ancien numéro 2 du parti, tous deux “coupables” d’avoir fêté le 1er Mai avec Jean-Marie Le Pen. Bruno Gollnisch a réagi au micro de Boulevard Voltaire.

À lire aussi

Bruno Gollnisch : « Quand vous êtes au fond du sac, évidemment, vous cherchez à vous en échapper »

Bruno Gollnisch, qui a une connaissance approfondie du Japon, réagit au micro de Boulevard…