Burkini : ” Une telle provocation est un risque permanent pour l’ordre public”

Malgré la décision du Conseil d’État qui avait suspendu un arrêté comparable à Villeneuve-Loubet, le tribunal administratif de Bastia a rejeté, mardi 6 septembre, la requête en référé de la Ligue des droits de l’homme (LDH) demandant la suspension de l’arrêté « anti-burkini » pris par le maire de Sisco (Haute-Corse) au lendemain d’une bagarre à la mi-août. Explications et réaction de Maître Gilles-William Goldnadel.

À lire aussi

Me Goldnadel : « Benjamin Griveaux, une incroyable légèreté et une incommensurable bêtise, sans porter de jugement moral »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleMe Goldnadel, l’auteur de Névroses média…