On se plaint, on se plaint, mais en même temps, qu’est-ce qu’on rigole ! Avec la 7e compagnie au gouvernement, il faut bien dire qu’on ne s’ennuie jamais. La dernière bien bonne : le « bug sur les chiffres du chômage ». Le gouvernement n’y peut rien, c’est la faute à pas de bol, et à Pôle emploi qui avait dû confondre et mettre le fil rouge sur le bouton blanc. Bref, on nous avait annoncé un recul sans précédent au mois d’août des chiffres du chômage : en fait, un dysfonctionnement chez SFR touchant à l’envoi de SMS et messages vocaux a empêché une actualisation normale des demandeurs d’emploi… et a quelque peu faussé la courbe.

Pour sa défense, le ministre du Travail, Michel Sapin, en homme lucide sur les effets de sa propre politique, a tout de suite trouvé ça louche. La mariée était trop belle. Il a donc diligenté une enquête, comme l’on dit joliment, et boum, on a exhumé le bug SFR.

Une idée intéressante à retenir et qui peut résoudre bien des problèmes. Au hasard, les chiffres de la délinquance. Imaginons un bug téléphonique sur le 17 — « Je vous entends mal, rappelez d’une cabine qui fonctionne ! » — et -Secours pourra enfin avancer sur le dossier du choix des cadeaux pour l’arbre de Noël du service sans être dérangée par des enquiquineurs qui ont toujours un pet de travers.

Pour le gouffre de la Sécu, un dysfonctionnement épisodique du 15 serait aussi le bienvenu. Les gens s’affolent si vite. Avec un bon Doliprane 1000, tout finit souvent par s’arranger.

Bug, cela commence comme bévue, boulette, bourde, bêtise, et cela veut d’ailleurs dire la même chose, l’impunité en plus. Responsable mais pas coupable. Il est entendu qu’un bug est une catastrophe imprévisible provoquée par une divinité informatique occulte, capricieuse comme un dieu mythologique, à laquelle les Français veulent bien croire, les mystères de leur propre ordinateur leur paraissant souvent insondables.

Le problème est qu’à Pôle emploi, c’est un peu le bug permanent, sans l’aide d’aucune divinité : en juillet dernier, Pôle emploi se félicitait sur son compte officiel Twitter de « rester cette année en tête des sites préférés des Français dans sa catégorie ». Quelques mois plus tôt, Jean-Marc Ayrault se réjouissait de la création de 2.000 postes supplémentaires en CDI… à Pôle emploi. Ne vous demandez plus où est passée la 7e compagnie, je vous confirme qu’elle est bien là.

2 octobre 2013

À lire aussi

Médine porte plainte contre Aurore Bergé : qu’on se le dise, il n’est pas un « rappeur islamiste »…

Reste dans tout cela un dilemme : comment reconnaître un artiste d’un islamiste ? …