Brèves - 4 septembre 2016

Blagnac : leur vol Toulouse – Malaga retardé de près de 36 heures

Ils devaient décoller à 6 h ce samedi 3 septembre pour Malaga en Espagne. Ce dimanche midi les 126 passagers de la compagnie charter JetAirFly sont toujours coincés à Blagnac. Leur vol devrait partir en fin de journée, vers 17h. Près de 36 heures donc après l’horaire prévu, rapporte France Bleu Toulouse.

Ne sachant pas quand le vol allait décoller, les passagers ont passé toute la journée de samedi dans un hall d’embarquement. “16 heures 30 dans un terminal, où on a mangé un pauvre sandwich triangle avec une bouteille d’eau” raconte un passager à France Bleu Toulouse.  Durant la soirée de samedi, les 120 passagers ont été envoyés à l’hôtel Radisson Blue où ils ont passé la nuit.

“Jusqu’à midi l’ambiance était relativement calme, la pression est montée vers 15 heures, certains ont poussé une gueulante, la police a dû venir les calmer !” raconte un autre passager qui a perdu “deux jours de location de voiture et une visite de l’Alhambra pour 70 euros par personne programmée ce dimanche.”

Selon la compagnie JetAirFly, le retard est dû à un problème technique. Une pièce a dû être changée sur l’avion censé faire Toulouse-Malaga samedi matin. “Elle a été acheminée par jet privé mais ensuite les temps de réparation n’ont fait que s’allonger, ce qui est très agaçant pour les passagers”, détaille la porte-parole de la compagnie.

En y ajoutant un vol prévu avec ce même avion le dimanche matin entre Toulouse et Ibiza, également retardé, ce sont quelque 810 personnes qui ont été touchées par des retards allant de 8 heures à 39 heures, a indiqué la porte-parole de la compagnie. Plusieurs centaines de personnes ont dû être hébergées à l’hôtel aux frais de la compagnie.

Tout devrait rentrer dans l’ordre dans la soirée : “un A340 de location partira de Malaga en début d’après midi, il sera à Toulouse vers 17 heures, et là il repartira vers Malaga en passant par Marseille. Ils devraient être vers 21 heures en Andalousie !”

“Nous allons analyser ce qu’il s’est passé, surtout pour la communication aux passagers, on prend vraiment ça au sérieux”, a indiqué la porte-parole, qui conseille aux passagers d'”introduire une plainte” auprès des tour operators concernés ou de la compagnie elle-même.

À lire aussi

Deux hommes tués par balle dans un bar à Marseille

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleDeux hommes, âgés de 41 et 59 ans, ont été tué…