Nous apprenons à l’instant la déprogrammation du rappeur Black M, qui devait se produire pour les commémorations du centenaire de Verdun. Cette déprogrammation c’est notre victoire, car nous nous sommes mobilisés avec les tripes et le cœur. Mais ce n’est que le début.

Dans le même temps, de nouvelles révélations se font jour.

Une chorale de lycéens a ainsi été « annulée ». Pour faire place nette au rap de Black M ?
Ce dernier ne venant plus, pouvons-nous espérer que ces jeunes soient à nouveau sollicités ?

Une lycéenne raconte. (Son prénom a été volontairement masqué).

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre lycée et votre chorale ?

Bonjour, je suis élève en terminale au lycée Fabert de Metz, un lycée à l’origine d’un projet musical qui réunit des établissements (collèges et lycées) de Metz, de Forbach et de Volklingen (Allemagne). Ce projet, qui existe depuis 25 ans environ, vise à interpréter des oeuvres célèbres, parfois à mélanger les versions françaises et allemandes des chants, et depuis quelques années, à leur donner une seconde jeunesse, en ajoutant aux chœurs, aux solistes chanteurs et à l’orchestre initialement présent de la danse et un groupe rock. Ainsi, notre projet représente à la fois les relations franco-allemandes, mais également la jeunesse.

Vous deviez donc vous produire pour les commémorations du centenaire de la bataille de Verdun ?

Au sein du concert des lycées, chaque nouvelle représentation ou chaque nouvelle proposition de projet est pour nous la bienvenue. Ainsi, lorsque nos professeurs nous ont annoncé que les organisateurs de la commémoration avaient pensé à notre projet, tout a rapidement été d’accord. Bien qu’en effectif très réduit, les listes étaient déjà faites et le programme était en train de s’organiser, tout le monde faisant son possible pour participer au mieux dans ce projet. Il y avait quelques zones d’ombres quant à l’organisation mais, en effet, il était prévu jusqu’au début de cette semaine que nous nous produisions aux commémorations afin de représenter l’amitié franco-allemande.

Connaissez-vous les motifs de votre déprogrammation ?

Notre professeur, qui se chargeait d’établir les liens avec les organisateurs de la commémoration, nous a simplement annoncé en milieu de semaine que nous ne participerions pas à l’événement. Il avait reçu un mail des organisateurs, mais ne nous a pas précisé les raisons, donc personne ne sait vraiment s’il en sait plus que nous sur les motifs de notre déprogrammation.

Comment ont réagi vos camarades et les professeurs à cette décision ?

À l’annonce de l’annulation de notre participation à l’événement, tout le monde a été très déçu : tous les élèves qui devaient participer étaient volontaires, et avaient chacun pris leurs dispositions pour le weekend qui s’annonçait compliqué pour l’organisation. Les professeurs, quant à eux, semblent déçus également, mais ne laissent rien paraître en bons professionnels.

Black M vous semble un bon choix pour le centenaire ?

À mon avis, ce n’est pas un choix très judicieux. Je n’ai rien contre cet artiste, mais son genre de musique n’est pas adapté à ce genre d’événement. Une commémoration se doit d’être solennelle, et doit rendre hommage comme il se doit aux soldats morts au front. Plusieurs élèves ont d’ailleurs cru au départ que ce n’était qu’une mauvaise blague. Et malheureusement, j’ai bien peur que la présence de Black M à la commémoration ne fasse que minimiser l’importance de ce style de commémoration, et le décrédibiliser aux yeux de tous.

13 mai 2016

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.