Ils l’ont donc tué. Et que les journaux, les radios, les télévisions, les commentateurs, les hommes politiques, que personne n’aille dire, comme on le fait trop souvent, par approximation, par erreur, par négligence, par automatisme, par confusion mentale, que le malheureux Hervé Gourdel a été exécuté. On ne peut parler d’exécution que lorsqu’une sentence a été rendue par un tribunal, après un procès. Quel tribunal, quel procès ? Quel rapport y avait-il entre un guide de haute montagne niçois venu pour quelques jours en et la guerre qui fait rage au Moyen-Orient ? Hervé Gourdel était français, c’était sa faute originelle et c’est parce qu’il était français qu’il a été condamné et décapité, comme annoncé par le porte-parole de la secte. Il s’agit d’un crime et d’un crime prémédité. Qu’attendre d’autre de tueurs ? Ils l’ont assassiné, après et comme James Foley, David Haines et Steven Sotloff, après et comme des milliers d’innocents.

Ils prétendent mener un combat, au nom de l’islam, sous l’invocation d’un prophète, sous le regard de Dieu, pour établir sur terre un califat à l’ombre de la loi coranique. Réveille-toi, Haroun al-Rachid, ces bouchers déshonorent ton souvenir, ton nom, la dont ils osent se réclamer et l’espèce à laquelle ils étaient supposés appartenir. Ces hommes se sont retranchés de l’humanité. Ce ne sont plus que des bêtes féroces, avec la seule différence qu’ils sont conscients de ce qu’ils font. Des bêtes féroces qu’il faut désormais, une après une, et jusqu’à la dernière, éliminer.

24 septembre 2014

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.