La semaine dernière, la croix du pic Saint-Loup, près de Montpellier, était abattue, probablement sabotée par des activistes gauchistes.

Ce dimanche, des jeunes ont érigé une croix provisoire en bois et lancé un message d’espérance sur les réseaux sociaux. « Nous n’attendons pas tout de l’État. C’est-à-dire que nous agissons », déclare l’un d’eux…

17 mai 2020

À lire aussi

« Niquez vos mères les arbitres » : le Français Ousmane Dembélé insulte les arbitres en match de Supercoupe d’Espagne

Si Antoine Griezmann s’est signalé en manquant de manière assez maladroite un tir au but, …