Appuyée sur CNews, Europe 1 confirme sa remontada : un cauchemar pour Caron

Pascal Praud

Décidément, à BV, on est d’accord avec Aymeric Caron : Bolloré et ses médias sont très inquiétants. Ils ont beau être méchants et de droite, ils plaisent, ils montent, ils proposent une information un peu différente du lavement de cerveau de France Inter et ça marche. CNews a terminé l’année 2023 en trombe, comme nous le relations. Quinze jours plus tard, c’est donc au tour d’Europe 1 de confirmer son rebond dans les chiffres publiés ce 11 janvier par la très officielle mesure de Médiamétrie qui fait référence pour tout le marché audiovisuel. Grrr, ça fait peur, tous ces Français réacs.

Il faut se pencher sur les chiffres pour saisir l’exploit. Au total, entre la période novembre-décembre 2022 et la même période de 2023 (sur un an, donc), 234.000 paires d’oreilles ont quitté la concurrence pour rejoindre la maison Europe 1. C’est beaucoup. L’équivalent de la population de la bonne ville de Lille chère à notre amie Martine Aubry. De nouveaux venus séduits par la voix de Dimitri Pavlenko le matin, le ton détendu de la maison et ses signatures : Vincent Hervouët pour la chronique étrangère, Vincent Trémolet de Villers, Alexis Brézet ou Alexandre Devecchio pour la politique, Sonia Mabrouk pour les interviews, Pascal Praud sur un peu tout… C’est la hausse la plus importante parmi les radios généralistes.

Pascal Praud omniprésent

Alors, bon, on rassure les chiens de garde de la gauche victimes d'éruptions cutanées dès qu’ils entendent le nom de Bolloré. Europe 1 était tombée dans les enfers de la radio. Avec 3,6 % d’audience cumulée, voilà un an, la station avait encore touché le fond et creusé un peu. Cette fois, le rebond se confirme. Partie de 3,6 % voilà un an, l’audience atteignait 3,8 % en septembre-octobre et 4 % sur cette vague : l’équipe de direction a apparemment trouvé la formule. Un luxe qu’elle n’a pas connu depuis longtemps. Europe 1 peut remercier CNews qui lui prête sa star Pascal Praud. L’arrivée du journaliste a fait bondir de 58 % le créneau de 11 à 13 heures d’Europe 1 où il parle avec les auditeurs : il a gagné 105.000 auditeurs sur un an. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Europe 1 a dégagé une petite demi-heure entre 9 et 9h30, donnée à… devinez qui ? Pascal Praud ! La marque du directeur général d’Europe 1, Donat Vidal-Revel, fin horloger et grand spécialiste de la mécanique radio, et de Vincent Bolloré, qui ne cesse de réclamer à ses différents médias de nouer des collaborations, d’établir des ponts et d’entretenir des dialogues.

Mais c’est le matin que la bataille des radios est la plus vive. Et le matin, Dimitri Pavlenko, venu de Radio Classique, tire son épingle du jeu avec 503.000 auditeurs, chaque jour, entre 7 et 9 heures, en hausse de 63.000 auditeurs sur un an. Un résultat encourageant pour le matinalier. Sonia Mabrouk, avec son entretien entre 8h15 et 8h30, elle aussi, gagne 105.000 auditeurs, pour arriver à 603.000 auditeurs. Conclusion ? L’ancrage à droite, ça fonctionne. Il y a un public pour cela. D’où la rage de l’ami Caron qui rêve, la nuit, de censurer à la hache (lire ici). En démocratie, on ne va quand même pas s'embêter avec des avis contraires !

4 %, c'est déjà trop

Mais que Caron et ses amis wokistes et LFistes se rassurent. Il leur reste une maison, une vraie, une bonne, de gauche, bien lisse, bien woke. France Inter, grâce à la générosité des contribuables de droite et de gauche, ne diffuse pas de publicité, ou très peu, et couvre largement tous les recoins du territoire : deux avantages massifs qui l'aident à maintenir une domination sans partage sur le paysage radiophonique français. Quand Europe 1 séduit 4 % (audience cumulée) des auditeurs, France Inter est à 12,5 % sur les deux derniers mois de 2023, devant RTL (9,6 %), en baisse sur un an, France Info (9 %), en légère baisse sur un an, RMC (5,7 %) ou Radio Classique (2 %), en hausse également. Mais 4 %, c'est déjà trop pour ces grands démocrates. Toujours bienveillante avec les écologistes et LFistes de tout poil, France Inter fera bien une petite place parmi ses auditeurs à l’ami des moustiques.

Vos commentaires

28 commentaires

  1. A tous ceux qui critiquent CNews et leurs présentateurs, rien ne les obligent à regarder, c’est une question de bon sens. Remercions les tout de même de mettre le doigt ou ça fait mal, et si personne n’est parfait cette chaîne à le mérite d’ouvrir sa porte à tous, , au contraire de certaines chaînes publiques, mais SURTOUT de ne pas mettre la poussière sous le tapis !

  2. Boulevard Voltaire , CNews , Tv liberté, très rarement le Point , plus jamais valeurs actuelles…je pense avoir fait le tour des infos que j’écoute ou regarde sur le net . Sinon la Presse étrangère en langue française, voili voilou en ce qui me concerne

    • Vous devriez ajouter Causeur de l’excellente Elizabeth Lévy, FDS une très bonne revue de Presse, et surtout le JDD (si vraiment vous voulez punir VA)

  3. Je n’écoute plus France Inter, ne regarde plus Tf1, France Télévision, BFM et toutes les chaines orientées à gauche. Et je m’en porte très bien !

    • Je n’ai plus d’opérateur Tv avec mon abonnement internet …et comme vous le dites , je m’en porte également très bien

  4. CNews et Europe 1 ne sont sans doute pas des médias parfaits, mais ils ont le mérite d’exister et de nous donner des infos plus ou moins occultées, par les mierdias, de permettre sur leur chaîne des débats qui intéressent les français, alors on ne va pas leur cracher dessus, même si ils ont leur limites « d’opposition autorisée ». Idem pour Bercoff, TV libertés, BV, et plusieurs autres.
    Jouer les puriste car tous ces médias ont aussi leurs défauts, leur orientation parfois discutable (européisme, sionisme, et autres, …) est une attitude négative qui contribue à nous maintenir la tête sous l’eau, avec l’asphyxie proche.

  5. On ne peut que se réjouir de cette situation après avoir entendu pendant des années des infos tronquées, manipulées et j’en passe .Fervent auditeur de P.Praud je partage l’opinion de Leon Pinault ci dessous ….Il m’arrive de passer sur LCI à contre coeur quand le bon Praud se comporte comme un petit dictateur , avec ses invités, persuadé qu’il a la science infuse !!

  6. Je ne suis pas fan de Pascal Praud , il m’agace en coupant systématiquement celui qui parle , on ne sait pas exactement de quel coté il penche . Je regarde face à l’info , je trouve que Christine Kelly se comporte un peu trop en institutrice , je préfère ceux qui la remplace .

  7. Ce n’est parce que les médias d’état ne sont pas objectifs que CNews l’est.
    La Gaby mania de Pascal Praud m’est insupportable, la seule émission de CNews que je regarde encore est celle de Christine Kelly qui a au moins le mérite de laisser ses chroniqueurs s’exprimer.
    CNews est une fausse chaine d’opposition, elle a fabriqué Zemmour pour empêcher MLP d’être en tête du 1er tour de la présidentielle de 2022. C’est en fait une chaine alliée du pouvoir en place qui joue un rôle majeur dans l’abrutissement des Français en confondant divertissement en information.

    • Bien vu pour P. Praud, çà fait 3 jours qu’il n’est plus présentateur mais cireur de pompes. Vu son ardeur, s’il s’installait dans un couloir de métro il ferait des affaires ! Quand à « face à l’info » de C. Kelly si les mousquetaires, dans leur majorité, restent sur leur ligne de conduite on sent quand même flotter un petit air d’attente de quelque chose. Mais qu’ils n’oublient pas que tous ces gens que Jupiter leur jette au visage ne sont, d’une part, que des bonimenteurs qui n’ont fait que parler et dont nous n’avons vu aucun résultats, et d’autre part, des traîtres à leur parti et leurs électeurs et dont assurément vu leur comportement, on ne peut plus croire, si toutefois certains y croyaient, en leur parole.

    • Tout à fait d’accord avec vous. Pascal Praud hier soir était particulièrement insupportable. Interrompant les chroniqueurs. Imposant ses points de vue. Il est de plus en plus tyrannique… Il a un peu trop pris la grosse tête, à mon avis.

      • Tous ces lauriers qu’on lui tresse ne vont pas faire dégonfler sa grosse tête. J’ai renoncé à écouter Europe 1 entre 11 et 13H depuis qu’il sévit sur cette tranche horaire. Quant au leitmotiv de son émission « l’important, c’est vous », il vaudrait mieux comprendre l’important, c’est moi !
        Sur CNews, il règne sur ses invités ou plutôt ses courtisans, les interrompant à tout propos. C’est insupportable. Je préfère ses remplaçants plus modestes sauf Deval et Pasquet qui, eux aussi, coupent la parole de leurs invités. Mention bien à Face à Philippe de Villiers (non interrompu par Deval).

    • Wouah! Les « mousquetaires » de Christine Kelly apprécieront votre fine analyse! Bolloré complice de Macron, il fallait y penser…Quant à Philippe de Villiers, le vendredi soir, il doit participer, lui aussi, à l’abrutissement des Français…

      • Ne soyons pas naïf : les industriels qui investissent dans les médias ne le font pas pour nous informer mais pour servir leurs propres intérêts, ce qui n’est pas méprisable en soi. Il faut juste ne pas l’oublier quand on est lecteur, auditeur ou téléspectateur.

    • Effectivement, ce ne sont pas les gros sabots de BFM ou LCI mais on sent bien le dénigrement du RN en filigrane.

  8. Très Très bien. Enfin des paroles sencées et compréensibles, que tout le monde comprend. Longue vie à ces émissions.

  9. Et il faut prendre en compte que dans les campagnes (les territoires pour les bobos parisiens) la reception d’Europe un est aléatoire çà ne serait pas étonnant qu’on voit encore diminuer la puissance de ces émetteurs

  10. Le peuple de France a commencé à comprendre qu’il peut disparaître dans la misère et la violence. Et il a besoin de vérité.

  11. CNEWS est devenue la chaîne du patriotisme francais pour son information juste et vraie où la vérité n’est pas ailleurs. On sent la droiture de tous ses journalistes qui sont de vrais professionnels.

  12. Ce qui fait la différence, c’est leur liberté de ton, ambiance bon enfant sur Cnews et Europe 1 ! De plus les journalistes sont tous de très bonne qualité et sont certainement jalousés par cette liberté d’expression ! Bizarre, tout ce petit monde, en dehors du service public, détenu par des milliardaires tels que Niels ou Drahi qui ne gênent personne et qui plus est bénéficient de subventions publiques contrairement à Bolloré !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois