Je vous sens désemparés. Le candidat dans lequel vous aviez placé tant d'espoirs vous a trahis.

Je ne parle pas de l'affaire Penelope. Elle est presque anecdotique, même s'il est déplaisant de découvrir qu'un homme qui avait fait de la probité, de l'effort et de l'étranglement des le nerf de sa campagne semble avoir eu une gestion plus que désinvolte de l'argent des Français.

Non, je parle de l'équipe molle dont il s'est d'abord entouré : Raffarin, Baroin, Apparu, NKM.

Je parle de ses rétropédalages, de ses lâchetés : considérer que la politique migratoire de Mme Merkel n'est pas si mauvaise par la bouche de son lieutenant, envisager de gouverner avec Emmanuel Macron, biffer la mention du Qatar et de l' dans son discours par de déplaire... Tout cela dessine un Sarkozy au petit pied.

Vous considérez qu'on vous vole cette élection "imperdable". Alors, désorientés, accablés, vous vous crispez pour défendre l'indéfendable. Ou vous envisagez de ne pas vous déplacer. "Macron sera élu !" "On va en reprendre pour cinq ans !"

N'ayez pas peur ! N'abandonnez pas ! Il y a une candidate qui tient le flambeau sans vaciller !

Je viens du gaullisme. J'ai voté Sarkozy en 2007. Le passage en force du traité de Lisbonne en 2009, qui piétinait le de 2005, m'a plongé dans la même torpeur où je vous vois aujourd'hui.

C'est de m'intéresser sans a priori au programme de Marine qui m'a permis de reprendre espoir. Aller puiser à la source de l'information, me méfier du biais médiatique, contourner les murs qu'on cherchait à bâtir entre moi et le dernier parti souverainiste, rencontrer ses partisans, avec leurs trajectoires diverses, mais qui communient dans un même amour de la France : c'est cela qui m'a redonné foi dans la politique.

Oui, nous pouvons gagner l'élection présidentielle en mai prochain. Oui, nous pouvons éviter la victoire d'une gauche mondialiste qui piétine le mérite, qui n'est sociale que pour celui qui ne respecte pas les règles, qui redistribue vos impôts aux nouveaux arrivants plutôt qu'aux nationaux.

Vous souhaitez échapper à cette gauche qui n'aime pas la France, à ces candidats qui veulent dissoudre nos derniers lambeaux de souveraineté dans une Union européenne désarticulée, sans âme et sans projet : regroupons-nous sereinement autour de Marine !

Elle peut gagner cette élection. Son programme est inégalable sur les questions de souveraineté et d'immigration, et équilibré sur les sujets économiques et fiscaux : suppression de près de 200 impôts à faibles rendements, baisse massive de charges, baisse de l'impôt sur les sociétés, baisse de l'impôt sur le revenu, transmission détaxée de 100.000 euros tous les cinq ans, lutte contre la fraude sociale et fiscale...

Elle va gagner cette élection car c'est elle votre candidate naturelle. La victoire est à vous, décillez vos yeux, rejoignons-nous et barrons la route à la baudruche Macron et à l'épouvantail Hamélenchon!

14 février 2017

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.