Des centaines de musulmans sont partis faire leur djihad pour aider les barbares de l’État islamique. Ces jeunes méritent notre mépris et, à leur retour, des années de prison. Mais d’autres ont choisi de se battre pour le camp de la . Certains ont rejoint le front pour aider les Kurdes ou les Syriens contre l’État barbare. D’autres, comme les volontaires de SOS Chrétiens d’Orient, ont choisi de rebâtir ou de soigner les victimes de cet interminable conflit.

D’autres, à titre individuel, blindés de courage et d’espérance, ont préféré vivre au cœur de la bataille. C’est le cas de Pierre Le Corf, que nous ne pouvons qu’admirer et qui mériterait une Légion d’honneur si celle-ci avait encore une signification. Un reportage de quatre minutes au JT de la 2 vous a peut-être permis de faire sa connaissance. Mais ce que ce jeune Français avait à dire a été en grande partie coupé au montage. Membre de la Protection civile de Paris, fondateur de l’ONG « We Are Superheroes », Pierre Le Corf est parti à Alep écœuré par la désinformation qui touche la .

Il a choisi de vivre à Alep-Ouest, la partie de la ville restée loyaliste, où résident près d’un million de personnes, dont quelques dizaines de milliers de chrétiens. On a peine, d’ailleurs, à croire qu’un million d’habitants peuplent encore cette ville martyre, qui rappelle les derniers moments de Berlin rasée par les alliés. Comment peut-on vivre dans ces immeubles effondrés, ces rues où un obus, une bombe, la balle d’un sniper peuvent vous coucher à jamais, à tout instant ?

Cette ville est assassinée par la démente volonté des « alliés » de la coalition – français, américains, anglais – qui font le jeu des qui ont choisi de s’opposer par la guerre au régime d’Assad. Car les ne vous le disent pas assez : ces opposants sont d’authentiques djihadistes qui aimeraient imposer la charia à la Syrie, comme elle existe en , en et dans 55 autres pays musulmans. Tout sauf Assad, proclament Obama et Hollande. Alors, oui, le jeune Pierre ose supplier la France et ses alliés : “Ce sont des terroristes qui sèment quotidiennement la mort dans les rues d’Alep-Ouest.” Un discours auquel nos oreilles ne sont pas habituées car les ONG qui ont choisi de vivre à Alep-Est, comme les médiatiques Casques blancs, ont tendance à inonder la presse de leurs morts tués sous les bombardements du régime ou de ses amis russes. Ils oublient les autres.

Je vous demande seulement d’essayer de ressentir, essayer d’imaginer ce que ça veut dire que de se battre pour les gens puis en ramasser les morceaux dans la rue, qui comme vous vont au travail, emmènent leurs enfants à l’école, vont boire un café, ont des rêves pour demain, puis, l’enfer. Des gens qui ne demandent rien, qui voulaient juste vivre ce matin, et comme chaque jour, voilà ce qui arrive ! En continuant de soutenir ces soi-disant rebelles qui massacrent les gens au hasard, vous soutenez ce qu’ils font…

Et de conclure sur sa page Facebook que je vous recommande de lire, sous une photo où il a photographié ses jambes et son bras couverts du sang d’un homme blessé par un obus, qu’il a tenté d’aider et qui est mort quelques instants plus tard. Regardez son émouvant témoignage vidéo. On en pleure ! « N’oubliez pas ceux qui vivent ici, pitié pour eux, essayez de comprendre plutôt que d’avaler tout ce que l’on essaye de vous fourrer dans le crâne. Ça coûte des vies … Votre silence donne aux habitants d’Alep-Ouest d’être des fantômes effacés. »

Quel terrible verdict. MM. Obama, Hollande, Ayrault, n’avez-vous pas honte ?

9 octobre 2016

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Masque en extérieur : on a l’air de quoi ?

Pasteur précise que 8 contaminations sur 10 l'ont été dans un espace mal aéré. …