À Ompundja, dans le nord de la Namibie, les électeurs ont voté pour Adolf Hitler, du parti SWAPO, avec 84,88 %, aux élections régionales locales. Et mercredi, l’élu devenu administrateur de district a prêté serment à la Constitution de la Namibie, rapporte CNews.

Le programme d’Adolf Hitler Uunona (son nom complet), 54 ans, n’est en rien proche de l’idéologie nazie. Au contraire, « celui-ci est connu dans son pays du sud-ouest de l’Afrique comme un militant anti-apartheid ». Son père, qui l’a nommé ainsi, ne comprenait probablement pas « ce qu’Adolf Hitler représentait », explique l’élu namibien.

Un prénom courant dans l’ex-colonie allemande

Dans sa jeunesse, Adolf Hitler Uunona ne s’est jamais interrogé sur son prénom, Adolf, couramment donné dans cette ex-colonie allemande. On y trouve, d’ailleurs, des rues Bismarck ou Hans-Dietrich Genscher. « C’était un nom tout à fait normal pour moi lorsque j’étais enfant. Ce n’est qu’en grandissant que j’ai réalisé que cet homme voulait assujettir le monde entier et tuer des millions de juifs », explique-t-il au journal allemand Bild, qui s’est intéressé à cette information insolite.

Le politicien explique pourquoi il n’a pas changé de prénom : « C’est dans tous les documents officiels, c’est trop tard pour ça. ». Du coup, il se fait appeler en public Adolf Uunona, laissant de côté Hitler. Sa femme aussi préfère l’appeler Adolf tout court.

3 décembre 2020

À lire aussi

Les micro-trottoirs de Boulevard Voltaire : La France au Mali ? “Il ne faut pas laisser les djihadistes l’emporter !”

Alors que des soldats français continuent de tomber au Mali, des voix s’élèvent en F…