Les Tourquennois ne sont vraiment pas vernis, ces temps-ci ! Après avoir vécu, six jours durant, un véritable état de siège, les voilà, ce samedi, privés de spectacle !

La cause ? L’annulation, par la mairie Les Républicains, de la venue de la compagnie belge Thank you for Coming, qui devait se produire sur le thème “de la condition féminine et l’homme comparé à un cochon”. Si, dans un premier temps, l’évocation du “cochon” n’avait pas fait tiquer les élus locaux, en revanche, auprès du premier adjoint au maire, Didier Droart, le titre du spectacle Boudin et chansons ne passe pas, ou plus. Et l’élu de justifier sa décision par le caractère “inapproprié dans le cadre d’une fête de la musique”. Le rapport ? Aucun. Parce que le motif d’annulation est ailleurs. Et il n’est pas bien loin : en bon Républicain, Droart ne veut pas “qu’on choque”  une partie de la population de confession musulmane, ni que l’amalgame soit fait avec… les apéritifs organisés par l’extrême droite ! Le rapport entre sauciflard, pinard et « extrême drôate » ?  Aucun.

De plus en plus préoccupants, ces coups de butoir émanant de représentants de la communauté musulmane à l’encontre de nos traditions culinaires. Encore plus inquiétant de constater que les élus – parfaitement conscients du phénomène – devancent ainsi toute éventualité de mécontentement, voire de représailles, de la part d’individus se réclamant d’une religion « de tolérance ». En tout cas, le signe irréfragable que les « valeurs républicaines » dont on nous rebat les oreilles travaillent la France au corps pour la faire tomber.

Mais le plus « drôle » dans cette affaire, c’est le double langage singulier de la Compagnie Boudin et chansons. Selon son metteur en scène, Sara Amari – elle-même musulmane : “Oui, le cochon peut être un tabou […] Doit-on laisser à quelques pseudo-nazis le droit de mettre le cochon en étendard ?” 

Le rapport ? Toujours aucun.

À lire aussi

Blanquer veut des élèves habillés « d’une façon républicaine »

Suite au mouvement #lundi14septembre, déclenché après la réaction de certains établissemen…