Les chrétiens d’Orient ont cru que l’Europe, anciennement chrétienne, allait les sauver des massacres et des persécutions commis par l’État islamique. Rien n’est aussi loin de la réalité, aujourd’hui, toujours dans le silence assourdissant des .

La Voix du Nord, puis Le Figaro, ont révélé que des coups de feu avaient été entendus dans le camp de de Grande-Synthe dans le Nord-Pas-de-Calais. D’après Le Figaro, c’est près de quarante coups de feu causant deux blessés légers. Toujours d’après le célèbre journal, la rixe qui a conduit aux coups de feu était un “problème de . David Michaux, le délégué national CRS de l’UNSA-Police parle même de “forme d’expédition punitive contre les chrétiens”.

Malheureusement, ce d’attitude se multiplie de plus en plus, les communautés chrétiennes étant, au sein des , de plus en plus stigmatisées, mises de côté et maltraitées (on en avait déjà eu un aperçu en Allemagne).

Les chrétiens d’Orient, fuyant les crucifixions, l’esclavage, les humiliations et les condamnations par l’État islamique, retrouvent exactement les mêmes ennemis à l’autre bout du monde dans le camp de Grande-Synthe, et plus généralement en Europe. Et pourtant, ces musulmans n’étaient-ils pas censés fuir aussi la barbarie de l’État islamique ? Il faut donc se rendre à l’évidence : des brebis galeuses se cachent dans les rangs des migrants et il faut s’en débarrasser au plus vite possible !

Mais cette attaque à l’arme à feu est surtout révélatrice d’un autre grave problème : l’accès aux armes des migrants musulmans semble beaucoup plus simple pour eux que pour n’importe quel Français. Si nous les accueillons et, qu’en plus, ils peuvent facilement se fournir en armement dans notre pays sans aucun contrôle, on ne voit pas bien ce qui les empêcherait de commettre n’importe quel attentat à l’intérieur de l’. Et ça commence dans les camps de migrants, avec les cibles que sont les chrétiens d’Orient qui, finalement, déchantent très vite en voyant l’état spirituel de l’Europe et le peu d’intérêt que l’on accorde à leur sort, ici, sur les terres qui ont vu s’épanouir le . À titre de rappel, c’est 7.100 chrétiens d’Orient massacrés sur l’année 2015 par les islamistes. Inutile de rajouter les milliers qui arrivent sur notre sol à cette liste macabre !

Jean Claude Juncker reconnaissait en novembre 2015 : “L’espace Schengen est partiellement comateux !” Vous dormez, Monsieur Juncker : Schengen nous tuera ! Et ça a commencé ici avec les chrétiens d’Orient qui sont en première ligne dans ces camps de migrants !

28 janvier 2016

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Livre “Le Miroir sans retour”, de Reynald Secher : la Révolution à travers les yeux d’un traître !

Reynald Secher revient sur une fascinante période de notre histoire qui hante encore aujou…