Yvan Stefanovitch : « Les sanctions, au Sénat, c’est à la tête du client ! »

Journaliste
 

Selon la nouvelle réglementation, les sénateurs sont désormais sanctionnés financièrement en cas de trop fort absentéisme. C’est le cas de Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon. L’élu socialiste, soutien de premier plan d’Emmanuel Macron, a ainsi fait part de sa colère car ses revenus sont tombés à 4.000 euros par mois. Explications de Yvan Stefanovitch, auteur de Le Sénat : un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes, paru le 2 juin dernier aux Éditions du Rocher.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
121

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

SOUVENIRS

Les commentaires sur cette page sont fermés.

Vues : Array