« La tenue et les propos de cette femme prouvent que c’est bien un attentat islamiste ! »

Frédéric Boccaletti, président du groupe Rassemblement national au conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, réagit au micro de Boulevard Voltaire après l’attaque au cutter perpétrée, dimanche, dans un supermarché par une femme voilée. Une agression qui a fait deux blessés. Selon lui, cet acte présente toutes les caractéristiques d’un attentat islamiste.

Aujourd’hui, à La Seyne-sur-Mer, une femme a agressé deux personnes au cutter dans un centre commercial.
Quelle est votre réaction face à ce énième attentat sur le sol français ?

Je suis atterré. Encore une fois, on se rend malheureusement compte que nos dirigeants politiques n’ont pas tenu compte de ce qui s’est passé. Le résultat est qu’une femme vêtue de noir portant un voile a blessé deux personnes au cutter en criant « Allah Akbar » et « vous êtes des mécréants ».

En entendant ces propos, on se doute que c’est bien un attentat perpétré au nom de l’islamisme. Pourtant, cette personne était déséquilibrée et internée en psychiatrie.

Je veux bien entendre que cette personne était déséquilibrée. Mais cela veut-il dire que tous les terroristes étaient des gens sains psychologiquement ? Pour ma part, je crois que cette personne savait très bien ce qu’elle faisait. Ces deux propos sont très clairs et il n’y a aucun doute sur le fait que ce soit un acte terroriste.

Pour certains journalistes, la ville de La Seyne-sur-Mer est une petite ville tranquille du sud de la France. Est-ce votre point de vue ?

Je connais très bien cette ville. Mon père y est né et mes grands-parents y ont fait toute leur vie. Malheureusement, La Seyne-sur-Mer n’est pas une ville tranquille. Année après année, cette ville a dérivé vers la drogue, l’insécurité, le communautarisme et les meurtres.
Quand j’ai entendu à BFM TV le qualificatif de ville tranquille, je ne vous cache pas que cela m’a beaucoup étonné.
Il me semble que le vocabulaire employé, comme déséquilibrée ou tranquille, participe de la volonté de la télévision de calmer la population et de lui faire croire qu’il n’y a rien à craindre. La ville de La Seyne est malheureusement une ville qui a totalement dérapé.
Elle est gérée depuis très longtemps par la gauche. Ils n’ont strictement rien fait pour éradiquer notamment le communautarisme dans cette ville.

Vous êtes président du groupe Front national du Conseil Régional de la région PACA.
Qu’est ce que votre groupe demande pour lutter contre le terrorisme ?

Les propositions peuvent surtout se faire au niveau national et non au niveau local. Il faut tout mettre en œuvre pour d’éradiquer l’islamisme. Nous n’avons pas le choix.
Il est important que nos dirigeants, notamment nationaux, fassent en sorte que tout cela s’arrête.
Les maires ont également quelques pouvoirs. Ils doivent par exemple arrêter de financer ces associations communautaristes comme le fait à La Seyne-sur-Mer le maire Marc Vuillemot.


Serait-ce plutôt un problème communautaire qu’un problème psychiatrique ?

Oui, totalement. J’ai vu qu’elle avait une carte de handicapée à 80 % pour un problème de hanche. Si cela détermine qu’on puisse devenir une personne qui essaie de tuer des gens au cutter aux cris de « Allah Akbar » et « vous êtes tous des mécréants », alors c’est extrêmement inquiétant.
Je crois que tout cela a été perpétré par cette personne sur la base une idéologie très claire. Ses propos ainsi que sa tenue noire, avec un voile font que tous ces éléments laissent à penser que l’acte n’est pas dû à une maladie psychologique, mais bien à ses idéaux et ses convictions.
Et si vraiment elle était psychologiquement et gravement atteinte, pourquoi était-elle dehors ?

Commentaires fermés sur « La tenue et les propos de cette femme prouvent que c’est bien un attentat islamiste ! »

À lire aussi

« M. Muselier s’est comporté tel un petit roitelet ! »

Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a déclaré : "C'est offi…