Editoriaux - 10 juin 2016

Sadiq Khan, un Homo festivus inattendu !

On pouvait s’attendre à tout de la part d’un maire musulman de la plus grande ville d’Europe, mais pas à ce qu’il fasse la promotion de ses nuits agitées, comme nous le rapporte, sous la signature de Luc Vinogradoff, le journal Le Monde… Ce qui me rend hilare ! C’est du lard ou du cochon ? Un musulman ! Inch’ Allah ! Un musulman dont on aimerait qu’ils soient tous ainsi ! Au moins en Occident, où l’application stricte de l’islam est incompatible avec nos valeurs et modes de vie.

Le « night clubbing » de Londres, en perte de vitesse avec ses concurrentes comme Berlin, Barcelone ou Amsterdam, veut retrouver sa première place. On notera que Paris n’est même pas mentionnée. C’est dire que, même notre « night clubbing » est devenu inexistant. Alors, le très dynamique Sadiq Khan est déterminé à rendre son lustre « festivus » à Londres.

Sadiq Khan, ou l’incarnation d’un islam occidentalisé ? Fichtre, c’est à ne pas le croire, lorsque l’on sait que, dans certains quartiers de Londres, c’est la charia qui règne, que le « white fly » a connu un développement massif ces dernières années ! Le Monde, qui relaie le Dazed londonien, rapporte que Sadiq Khan a prévu plusieurs mesures dans son programme que voici, duquel Hildalgo ferait bien de s’inspirer, en tout cas pour la dernière mesure.

– Création d’un « tsar de la nuit » pour centraliser les demandes et les doléances ;
– Instauration du métro de nuit pour « faire de Londres une ville qui vit 24 heures sur 24 » ;
– Plus innovant : mise en place du principe de « l’agent de changement ». Cela signifie qu’en cas de nuisances sonores, ce sera à la charge des promoteurs immobiliers qui construiront de nouveaux logements de mener les travaux d’insonorisation, et plus aux bars ou salles de concerts qui étaient déjà présents dans le quartier. Une mesure inspirée de ce qu’a réalisé la mairie d’Amsterdam.
 
En conclusion, pas si effrayant que ça que Londres ait élu un maire musulman, qui se fait complice d’un mode de vie occidental débridé, et Dieu sait que Londres était maîtresse en la matière ! Les esprits chagrins diront que c’est la taqqiah ! So British!, ce Sadiq Khan, alors, wait and see!

À lire aussi

« Erdoğan est un héros de la démocratie »

C’est une pancarte brandie durant l’imposante manifestation conquérante pro-Erdoğan à Colo…