Romain Espino : « Médine est un militant qui veut diffuser son message islamiste au Bataclan »

Romain Espino, porte parole de Génération identitaire, a poursuivi pour diffamation Madjid Messaoudene, élu Front de gauche à la mairie de Saint-Denis. Il prévient que son mouvement répondra à toute attaque par des poursuites judiciaires.

Par ailleurs, il appelle à la mobilisation contre le concert du rappeur islamiste Médine au Bataclan et soutient l’initiative de Patrick Jardin, père d’une victime de l’attentat du 13 novembre 2015.


Vous avez attaqué en procès Madjid Messaoudene, élu de la ville de Saint-Denis, qui vous avez désigné comme ‘’nazi’’.
Pourquoi avez-vous initié cette démarche judiciaire ?

Je l’ai fait tout simplement par ce que nous avons décidé de ne pas nous laisser faire. Cette extrême gauche cherche à discréditer ses adversaires par la diffamation. Nous poursuivrons tous ceux qui nous attaquent.


Votre mouvement est habitué à ce genre de propos.
Pourquoi ne pas avoir laissé passer ?

Non, nous ne laissons pas passer. Ils essaient d’agresser leur adversaire sans fondement. Ils font de la politique bas de gamme et leurs méthodes ne sont pas acceptables.
Je souligne la fébrilité de Messaoudene. Il a un collectif derrière lui pour essayer de s’opposer à nous. Cela montre qu’il n’est pas confiant. Il est dans son tort. Par conséquent, nous allons nous battre contre lui.

Avant d’être un élu, Madjid Messaoudene est connu pour être un militant anti raciste et un défenseur de la cause des musulmans de France.
Était-il un ennemi politique avant qu’il vous insulte ou un illustre inconnu?

Il était inconnu, car politiquement assez insignifiant. Il a décidé de s’en prendre à nous. Il défend effectivement des idées qui vont à l’encontre des nôtres. Nous avons tout simplement décidé de ne pas laisser passer.

L’Humanité a déclaré qu’il était poursuivi par votre haine.
Cela vous fait-il réagir ?

C’est lui qui éprouve de la haine. De notre côté, nous menons une action politique et pacifique qui remporte l’adhésion d’une majorité de Français. Il vient chercher son moment de gloire en nous insultant. Aujourd’hui, il en paye les conséquences. On sent qu’il n’est pas très bien.


En le poursuivant judiciairement, voulez-vous avertir que toute personne vous insultant s’exposera à des poursuites ?

Exactement. Toute personne qui nous attaquera nous trouvera en face d’elle. Dès que l’on pourra, on engagera des poursuites judiciaires.


Le concert du rappeur Médine doit se tenir au Bataclan prochainement. En ce qui concerne Génération identitaire, avez-vous prévu de vous opposer à la tenue de ce concert ?

Oui, bien sûr. J’appelle en tant que porte-parole de Génération identitaire à rejoindre la mobilisation pour s’opposer à la présence de Médine au Bataclan. Je rappelle que Médine, au-delà d’être un rappeur islamiste qui joue avec les codes de l’islam radical est aussi l’ambassadeur d’une association islamiste « le havre de savoir ». C’est un militant. Il souhaite venir s’exprimer et diffuser son message islamiste sur le lieu du pire attentat terroriste que la France ait connu ces dernières années. Ce n’est tout simplement pas possible et inadmissible. J’invite donc à participer au rassemblement. Ce rassemblement a été, en partie, lancé par Patrick Jardin, le père d’une des victimes. Il faut se rassembler et faire en sorte que Médine ne puisse pas se produire au Bataclan. Médine ne pourra pas se produire au Batalan.

Commentaires fermés sur Romain Espino : « Médine est un militant qui veut diffuser son message islamiste au Bataclan »

À lire aussi

Romain Espino : « Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, la pression sur Génération identitaire est bien plus forte »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleConséquence de l’opération de Génération…