La généalogie bientôt interdite ?

Voyageur
 

Nous entendons régulièrement parler d’enfants qui reviennent attristés de l’école en expliquant entre deux sanglots : « Moi, je n’ai pas d’origine. » Cette lamentation intrinsèquement idiote est le résultat de la pression des allogènes qui se moquent de ces petits babtous qui ne peuvent se revendiquer de ces sommets de la civilisation que sont l’Algérie, le Maroc, la Tunisie.

La solution pour ces enfants français de France doit venir de nous, leurs parents. Et l’une des solutions s’appelle généalogie ! Cette passion bien de chez nous bénéficie de manière extraordinaire des avancées de la technologie. Les registres des archives départementales sont désormais tous en cours de scan et de mise en ligne. Les données se croisent et se vérifient sur Geneanet, etc.

Et l’histoire des familles françaises, jusqu’aux plus modestes, s’inscrit dans le roman national. Chacun trouvera ses héros morts en 14-18, son décapité à la Révolution, son petit seigneur local, etc. Et pourquoi pas une ascendance capétienne, ce qui ouvre des perspectives immenses au rêve commun familial !

La généalogie pratiquée en famille est un exercice toujours ludique, qui s’apparente aux enquêtes policières et qui, par définition, est sans fin.

Seulement voilà…

Dans le monde post-1984 que construit la gauche de Taubira à Juppé, rien n’est plus insupportable qu’une origine familiale, surtout si elle est de France : c’est le summum de l’inégalité !

Et ne parlons même pas de ces enfants nés « de deux papas » ou « de deux mamans ». Il va bien falloir qu’un jour on leur dise la vérité vraie : non, le monsieur qui embrasse ton papa n’est pas ton géniteur ; en vérité, tu as eu une maman, mais ces deux hommes ont décidé de t’en priver… Cher petit, sèche tes larmes et direction le psy pour les vingt prochaines années.

On le voit : la généalogie entre en conflit frontal avec cette société hors-sol que construisent les monstres qui tentent de nous gouverner. C’est donc une parfaite raison pour développer cette discipline, en faire la promotion autour de nous et y passer du temps en famille.

Avant que Taubira ne l’interdise…

Article intéressant ?
Faites-le savoir sur facebook ou twitter !

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.