Robert Redeker : « L’orthographe n’est pas secondaire, c’est un enjeu de civilisation »

Professeur agrégé de philosophie, écrivain.

Ancien membre du comité de rédaction de la revue Les Temps modernes, du comité scientifique du CALS (Université Toulouse-Le Mirail) et du comité de rédaction de la revue Des Lois et des Hommes.

 

Un professeur a suscité le buzz en révélant sur les réseaux sociaux les détails surréalistes de la nouvelle réforme de la grammaire : la langue française devient « négociable ». Pour Robert Redeker, cette réforme prononce l’arrêt de mort de l’orthographe.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
377

Recevez gratuitement nos articles !


Ancien membre du comité de rédaction de la revue Les Temps modernes, du comité scientifique du CALS (Université Toulouse-Le Mirail) et du comité de rédaction de la revue Des Lois et des Hommes.

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

SOUVENIRS

Les commentaires sur cette page sont fermés.

Vues : Array