La remigration pour éviter l’islamisation

Militant associatif et auteur

Fondateur de Riposte Laïque

 

Le 18 décembre 2010, le Bloc identaire organisait, espace Charenton, les Assises internationales sur l’islamisation de nos pays, en compagnie de Riposte laïque et de Résistance républicaine. Quatre ans plus tard, cette fois seule, l’organisation présidée par Fabrice Robert nous propose, ce samedi 15 novembre, à Paris, les Assises de la remigration, où interviendra, entre autres, René Marchand, auteur de « Reconquista ou mort de l’Europe ».

Que s’est-il passé depuis quatre années ? Si on en croit les chiffres du démographe Yves-Marie Laulan, lors d’un exposé sur le thème « La France en danger », en mars 2012, il y aurait en France un solde positif de 250.000 immigrés chaque année, soit 1 million depuis les Assises de Charenton. Et il ne tenait pas compte à l’époque des conséquences de Lampedusa… À juste titre, après les crimes de Toulouse et de Montauban, la présidente du FN s’interrogeait, se demandant, parmi tous les nouveaux venus qui arrivent sur notre territoire, combien il y avait de Mohammed Merah en puissance ? Nous avons constaté, d’autre part – fait unique dans l’histoire de notre pays –, qu’un président de la République a été élu grâce au survote musulman, estimé à 93 % par l’institut OpinionWay. Il pousse, en France, une mosquée tous les cinq jours et demi, soit donc, depuis quatre ans, plus de deux cents, sans oublier des centaines de projets dans les cartons. Nous avons eu droit aux émeutes anti-juives de Barbès et de Sarcelles. Signe terrible de la pression musulmane, le ministre de l’Éducation nationale, la Franco-Marocaine Najat Vallaud-Belkacem, vient d’autoriser, lors des sorties scolaires, les accompagnatrices voilées, remettant gravement en cause l’esprit de la loi de 1905. N’oublions pas que plus d’un millier de djihadistes de nationalité française (Samuel Laurent, auteur de Al-Qada en France, pense qu’il y en a davantage) sont partis apprendre à faire la guerre sainte en Irak et en Syrie. Bref, la situation est bien plus grave qu’il y a quatre ans.

Le 15 novembre 2013, sur un plateau de télévision, le philosophe Michel Onfray expliquait, devant des interlocuteurs éberlués, qu’il voyait, d’ici cinquante années, la France et l’Europe sous domination musulmane, à cause de l’immigration et de la démographie. Personne n’a contesté ce pronostic, que la caste politico-médiatique a préféré ne pas commenter.

Dans le même temps, au Front national, un virage spectaculaire paraît s’effectuer, sur l’islam et le Grand Remplacement. Alors que Marine Le Pen, seule contre toute la classe politique, avait eu le courage de dénoncer les prières musulmanes illégales de la rue Myrha, de demander l’interdiction du voile islamique dans les lieux publics, et de protester contre le fait qu’une majorité de nos compatriotes mange halal sans le savoir, on assiste à une volte-face inquiétante. Outre la réintégration du pathétique converti Maxence Buttey, nous avons eu droit à des déclarations opportunistes de la direction vis-à-vis de l’islam, oubliant que 74 % de nos compatriotes jugent ce dogme incompatible avec nos valeurs. Nous avons entendu, d’autre part, le nouveau dirigeant du FNJ, Gaëtan Dussausaye, qualifier le concept de Grand Remplacement de racialiste, ce qu’Éric Zemmour, Renaud Camus, les Identitaires et nombre de patriotes apprécieront.

De nombreux Français ont mis leurs derniers espoirs dans le FN, pour échapper au funeste pronostic de Michel Onfray. Mais dans ce parti, à ce jour, seul Aymeric Chauprade a osé parler de remigration, et écrire qu’une grande partie des musulmans présents sur notre sol n’avait pas vocation à y rester. C’est bien peu.

En organisant, quatre ans après les Assises sur l’islamisation, ces nouvelles Assises sur la remigration, le Bloc identitaire est dans la continuité. Il met la direction du Front national devant une question incontournable : peut-on prétendre sauver la France, sa culture, son identité et sa civilisation sans procéder à une remigration massive des adeptes de la charia (entre autres), seule solution pour sauver notre pays d’une islamisation inéluctable ?

Faites découvrir cet article à vos amis...
Cliquez sur J'aime !

Recevez gratuitement nos articles !


Fondateur de Riposte Laïque

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.